La vie est faite de paradoxes... Quand j'ai créé ce blog, je croyais que pour l'alimenter fallait que je fasse plein de trucs, qu'il m'arrive des choses à chaque soirée, quel que soit le contexte ou l'endroit. Et là, je suis toute désemparée... Je passe ma vie avec mes petits z'amis (keur keur Karo spéciale dédicasse), je vis avec ma mère et son homme dans le trou du cul de la région mais je m'emmerde plus autant qu'avant, je sors, je sociabilise (mais si, j'vous jure !), j'vais bientôt m'installer avec la colocataire de la mort qui tue dans un super appart' bien grand qu'on va devoir retaper un peu niveau déco et que ça va claquer, j'ai deux chouettes boulots qui m'attendent pour cet été...

Bref, les activités et les projets ne manquent pas... Et...

Et j'ai plus rien à dire.
Alors voilà, je vais pas me forcer, je m'ennuie quand j'écris des notes, y a rien dont j'ai envie de me moquer en ce moment... Donc je vais faire une pause. Pareil je vais revenir après demain. J'imagine que tout ça reprendra quand on fera les sus-cités travaux dans l'appart' et qu'on vous montrera des photos...
Je sais pas.

En attendant je vais prendre le soleil et régresser en lisant des bouquins de quand j'étais ado.
79€ pour 9 livres, c'pas la crise pour tout le monde... La série du journal intime de G. Nicolson pour ceux que ça intéresse. Pitoyable, je sais, mais j'assume. C'est pas de ma faute, il est sorti un 9eme tome (notez la faute de retranscription sur le site de la Fnac, lol), vous comprendrez qu'il me le fallait. Non ? Tant pis.

Le 21 juin c'est l'anniversaire de ma maman d'amour, alors elle aura l'droit à son mot d'amour en binaire, et puis après on verra.

J'vais finir par une critique, quand même; n'allez pas voir Fais-moi plaisir, parce que oui, c'est un sombre vilain navet.

Voilà. Alors à bientôt.