On le sait tous, les temps ont changé. Il paraît que les hommes et les femmes ont maintenant les mêmes droits au sens large du terme, et c'est dans cette optique qu'un concept novateur à été lancé. Il semble être efficace, en tout cas en France, puisque tout le monde depuis les weblogs jusqu'aux chaînes de télévision nationales en cause en ce moment. Il s'agit d'Adopte un mec, un site de rencontre, fondamentalement différent donc, créé pour les femmes, dans lequel elles sont celles qui traitent les hommes comme des objets... gnagnagna.
Pour mieux comprendre le sus-cité concept, imaginez que le clitoris est un petit pois, qui porterait un manteau.

Bref on y fait de charmantes rencontres, en ce qui me concerne je n'ai rencontré que 2 messieurs en plus d'un an (et c'est un choix de ma part et c'est pas parce que je suis une pauvre merde. Non pas du tout pas du tout) et ils sont très charmants tous les deux donc je ne regrette pas un instant.

Oui mais avec toutes les conversations qu'on est amenées à entretenir avec des hommes qui tentent douloureusement de nous séduire de manière boîteuse sans même nous connaître, vous devinerez aisément qu'on en voit des vertes et des pas mûres.

Au-delà de ça, vous connaissez mon goût archi prononcé pour la moquaison, le moquationnement ou encore l'art de me moquer de tout le monde. Ainsi, je ris allègrement de tous les pauvres types qui pensent tout connaître des femmes et du monde, du haut de leur grand âge (22 ans en moyenne, haha), qui me parlent d'économie et de gouffre socio-politico-culturel-de-mon-cul, ou autres pratiques sexuelles marginales trop fun-lol, alors que je cherche uniquement à vérifier s'ils sont sains d'esprit et potentiellement des bons coups parce que, let's face it, je ne pense pas pouvoir trouver l'amour sur un site de rencontre, et surtout pas celui-là

Au détour de ces nombreuses conversations, j'ai donc fait la connaissance (virtuelle) d'un type qui fait toujours la corrélation entre un évènement quel qu'il soit (du sourire de la boulangère à la couleur des yeux du chien de ma grand-tante Marthe qui aime les cacahuètes) et les problèmes économiques et politiques de la France. Pour reprendre une citation d'un film que j'adore, "ce mec est persuadé que quand il pète il fait chuter la bourse". Or donc, ça m'énerve, j'ai horreur de ça, je déteste parler de politique avec des gens que je ne peux pas insulter, et je me suis un jour surprise à la clowner en lançant la phrase suivante, d'un air pincé : "Non mais de toute façon la levrette c'est mauvais pour l'économie Francaise"

Alors je vous le demande, cher lecteurs. Est-il vraiment possible de dire que la levrette et l'économie française soient étroitement liées et que cette pratique sexuelle influe à la baisse sur le CAC40 ?

Les lecteurs de mon blog que je n'ai pas ajouté à mes amis facebook auront un bonus de 2,5 points sur leur copie, car les autres ont reçu le sujet de l'examen hier soir
Devoir facultatif - Vous avez 10 minutes.
Cordialement bisous.

(Les autres peuvent commenter des conneries à leur habitude :*)