Parcour : n.m. (ou peut être n.f. on sait pas trop mais a priori n.m. quand même...)

Mot qui voudrait dire parcours dans le Soviet Juif de Toulouse*,
(*dictionnaire privé d'un certain commercial, qui lorsqu'on l'a interrogé sur la véracité de ses propos a répondu et je cite "la vérité, mon amii, j'ai vérifiiié !". Notons l'absence de rouflaquettes sur cet individu dont la confession judaïque n'est jusqu'ici que supposée).
Prononcez à la fin un R court et tirant vers la jota espagnole, aucun lien, fils unique, dont l'écriture phonétique est la suivante /x/

Exemple:
Toi donner moi parcour militair.
Moi poser catapult là ou toi dir moi.
Toi mourire si pas dire parcour à moi.

A ne pas confondre, avec le parcours... puisque c'est pas la même chose... et avec le parkour (discipline sportive bizarre)