Grisée par le tout récent achat d'un ouvrage tout particulier, dont je me demande à vrai dire s'il n'a pas été spécialement édité pour des connards dans mon genre, je m'en vais aujourd'hui vous recommander un petit livre, d'une 30aine de pages, qui mériterait vraiment d'en faire 300 de plus tellement il me fait me poiler. il s'agit de Lettres d'insultes, de John-Harvey Marwanny.

Est-il vraiment nécessaire de le décrire ? Je ne le crois pas

Morceaux choisis (mais brefs, parce que sinon vous n'aurez pas le plaisir de découvrir par vous même)

Si ca vous intéresse, je peux aussi vous envoyer un schéma permettant de réaliser un origami en forme de bite avec les brochures promotionnelles de votre putain de placement Placéo de mes deux - comme ça au mois, vous ne serez pas dépaysés quand vous vous les enfilerez dans le fion

Quelle déception lorsque ce matin, l'entraîneur d'haltérophilie de ma filer lui a expliqué que j'avais une chance sur 14 millions de gagner le gros lot a votre connerie de jeu chiasseux ! Une chance sur 14 millions ! Autant dire que j'ai plus de chances de me faire enculer par un castor pendant mon footing !

Franchement, si je m'écoutais je recopierais tout le bouquin, et en fait je n'ai pas mis là mes passages préférés mais seulement deux passages au pif, qui sont aussi drôles que le reste des lettres.
Vu le nom de l'auteur je fus toutefois dubitative. Je me suis surprise à penser que ces lettres n'ont pas été originalement rédigées en français. Par conséquent de quoi je m'empressai d'aller googler "John-Harvey Marwanny"... Et bien j'ai bien l'impression que si, c'est français, ou du moins francophone. Donc ben c'est cool. Ou alors je n'ai pas cherché assez loin. Ce qui est fort possible.

Très bientot, je vous ferai la joie, l'honneur, que dis-je l'extrème privilège, de poster ma propre lettre d'insulte. Qui sera vraisemblablement[1] adressée à mon collègue, qui à le don de me faire sortir de mes gonds à une vitesse proche de Mach 2[2].

ET OUI
JE SAIS QUE J'UTILISE UNE UNITÉ DE MESURE INAPPROPRIÉE OUI.

Oui j'ai demandé la police. Non je ne quitte pas.

Notes

[1] je sais jamais écrire ce mot du premier coup bordel de chiotte, pourquoi veux-je toujours rajouter un connard de C. FLUTE ET REFLUTE

[2] soit deux fois la vitesse du son pour ceux qui ne suivent pas. Non mais je ne suis pas la pour faire votre instruction. Cessez !