C'est incroyable le nombre de questions débiles que je peux me poser... En permanence.

Par exemple, quand je me regarde dans une vitre dans la rue, je me demande si quelqu'un, derrière la vitre, se dit que je suis une moche égocentrique. Ou quand je monte dans le métro, que je m'assois et que je prends plus de place que la maigrichonne trop bien gaulée, je me demande si elle se dit "Putain fait chier cette grosse". La nana de la médecine du travail qui m'a demandé si j'avais des problèmes de santé "hormis mon surpoids" n'a rien arrangé à mes nombreux complexes...

J'en suis arrivée à la conclusion que je ne me pose que des questions liées a mon physique ingrat, ou mon manque total de confiance en moi. Ou les deux ? Comme vous pouvez le constater, la résolution que j'ai pris en écrivant mon précédent article n'a pas tenu bien longtemps. Après tout... Y a des gens qui me lisent ici, ne mentez pas j'ai les statistiques ! Conséquemment, j'ai décidé que j'allais faire ma thérapie ici, toute seule mais avec "vous" au lieu d'essayer de tenir mon chéri éveillé avec des questions plus stupides les unes que les autres...

C'est à dire absolument ESSENTIELLES.

En punition, parce que je suis une vilaine fille, de me mettre des idées si stupides dans la tête, j'ai décidé de faire des lignes.

Non m'enfin pas ici ! ... c'est humiliant.

Bon. Parlons peu, parlons bien, et d'une question pas stupide, pour une fois. Vous voudriez lire quoi sur mon blog ?