Telle que vous me lisez, je suis plus déprimée que la dépression. Rien de bien grave, soyez rassurés.

Mon problème, c'est que je sors du cinéma. Et par la présente je viens de tourner une page de 12 ANS. J'arrive pas à m'y remettre.

J'avais 10 ans quand je suis allée au bureau de tabac avec mon père pour lui soudoyer un magazine débile pour le poster que je pourrais y trouver au milieu, et quand mon père, qui n'avait pas la moindre idée de ce qu'il faisait m'a acheté le tome 1 de Harry Potter. Hé ouais, je suis bien en train de pleurer la fin de la saga de Harry Potter. J'ai mis longtemps à accrocher avec ce livre. Les premiers chapitres m'ennuyaient, je le lisais plus ou moins pour faire plaisir à mon père, bref j'étais loin de m'imaginer que ces héros allaient me suivre jusqu'à l'âge adulte. Enfin l'âge adulte, maintenant quoi, adulte ptet pas mais bon. 12 ans, c'est plus de la moitié de ma vie, et quand je me dis que c'est fini, ça m'file le cafard...

Je me souviens du premier film, que j'ai vu alors que j'avais déjà lu tous les bouquins sortis. Ma mère nous avait fait a mon frère et moi la surprise de nous amener à l'avant-première, pour laquelle le cinéma avait organisé plein d'animations toutes plus nulles les unes que les autres, et le film d'après ou elle avait invité ma meilleure amie du moment, qui était droguée comme moi. Je me souviens m'être inscrite sur la waiting list de la médiathèque de Fenouillet (je vous prie), pour pouvoir lire le 4eme tome dès qu'il était dispo, je me souviens de mon 17 anniversaire ou on m'a offert le 6ème tome et qu'on m'a spoilé le lendemain au lycée...

C'est trop con, mais après avoir vu ce dernier film, j'ai l'impression d'avoir pris des nouvelles de potes que je connaitrais depuis longtemps et qui m'auraient dit "Ok Harry a réussi à vaincre Le Prince des Ténèbres, il a tout rangé dans sa vie et le monde qui est le sien. Voilà, on va tous bien, mais maintenant arrête de nous demander comment on se porte, ok ?"

Ca fait bizarre...