Dans mon déménagement, j'ai sacrifié pas mal de mes petits carnets d'obsessionnelle. Il m'en reste néanmoins quelques uns, dont un sur lequel je me suis défoulée, hier, dans l'avion, quand Air France essayait de nous arnaquer en nous faisant baisser les hublots. Il était minuit dans mon petit corps mais notre avion pourchassait le soleil (quelle poésie). Bref j'arrivais pas a dormir, et la lumière derrière les hublots ni était certainement pour rien mais donc j'ai gribouillé ce qu'il me passait par la tête à ce moment là, et c'était cool. Et ca vous fait une belle jambe.

Aujourd'hui je suis décalquée. Il est 21h29. Ce matin je me suis réveillée, fraiche comme la rosée, a 8h locales. Notre passage éclair à l'immigration canadienne nous a permis d'arriver chez nous a 22h, (4 heures en France). Autant dire qu'on n'en pouvait plus, et que la nuit fut reposante, mais maintenant il est a nouveau presque 4 heures du matin dans mon corps, et je suis DECALQUEE.

Je me répète j'en suis consciente. Oui mais moi je vous sors ça pèle-mèle aussi hein...

Aujourd'hui un brunch démesuré le matin, petite balade dans notre quartier, puis une autre, dans le Vieux Montréal, quelques courses, quelques discussions avec notre coloc et des nachos plus tard, la journée s'est envolée. Et je suis décalquée (j’arrête).

Au détour de notre première journée à Montréal, on notera la première anecdote de touristes qui débarquent. Ce matin quand la serveuse a pris notre commande, elle nous a demandé quelle sorte de pain nous voulions. "Nature, brun ou crotté ?". Perplexe nous l'avons fait répéter, mais quand elle à redit la même chose on a choisi le pain brun (le pain complet) en se disant que nous aurions à enquêter sur la nature exacte de ce pain "crotté". Moi je pensais à du pain avec du raisin sec dedans, ou des pruneaux ou je sais pas.. un machin dans le pain quoi ! Bref on a demandé à notre coloc, et en fait elle disait pain CROUTÉ et non crotté... Grosse rigolade, mais déception tout de même, pain crotté c'était quand même fort marrant.

Ne soyez pas trop décus, toutefois, car le pain crotté existe bel et bien, puisqu'il s'agit en fait du pain perdu que nous connaissons je pense tous très bien.