Life's a Cherrÿ tale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - [MaïnulaïfeinPawee]

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, août 30 2011

Encore une.

Encore une page qui se tourne.

Au rythme auxquelles elles tournent dernièrement, je commence à craindre les courants d'air. Mais c'est bien. C'est positif.

Ce soir j'ai quitté pour la dernière fois le petit nid que je m'étais fait dans l'appartement parisien de mon chéri, que je détestais par dessus tout essentiellement à cause des 6 étages qu'il me fallait grimper au moins une fois par jour, depuis maintenant quelques mois. Alors ouiiii, ca m'a raffermi les fesses, oui ca pouvait me faire que du bien. OUI JE SAIS. Mais c'est pas la question.

On part, loin, et longtemps. Dans 12 jours les amis je vivrai au Canada avec mon ours brun.

Je compte bien vous raconter tout ça au fur et à mesure, et puis bon j'essaierai de vous écrire des conneries aussi des fois. C'est encore ce que je fais de mieux.

Stay tuned :)

lundi, juillet 25 2011

Enough with the Friends' titles.

A la fin du mois de mai, mon chéri et moi avons été en Irlande. Fort bien, et alors me direz-vous ? Mais j'y viens petits impatients.

J'ai eu l'occasion de revivre mon rêve de l'année dernière (quand j'étais fille au pair) à savoir SHOPPER CHEZ hmv.

Les finances étant ce qu'elles étaient à cette époque, je n'ai pas pu dépenser les quantités impressionnantes de fric que je dépensais l'année dernière avec mon salaire misérable de babysitter, mais le plaisir était toujours là. Mais je vous saoule. Vous vous demandez où je veux en venir et pourquoi je vous ennuie avec mes histoires de shopping ? Je sais que vous avez peur que je vous sorte mes photos de vacances. Vous avez peur hein ? HAHAHA hé ben non, ma carte SD a mouru alors bon même si je voulais...

ANYWAY, straight to the point, I got my self the putain d'intégrale de Sex and the City pour 40 euros. C'est pas à la FNAC que ça arriverait mais je l'ai déjà dit et ce n'est pas le point. Et bon, le fait est que, ça ne me fait pas que du bien, déjà parce que Carrie elle a que des problèmes, qu'elle se fabrique de toutes pièces et que c'est relou (on dirait moi mais en pire), et puis aussi toutes les quatre sont des cas sociaux ambulants, et putain de bordel de merde... on s'identifie... Et c'est mal. Qui veut s'identifier à un cas social ? Alors à quatre cas sociaux ?

Bref toutes les questions que se posent régulièrement ces 4 folles, on se les pose quand on regarde cette STUPIDE série (que j'adore).

Et bon voilà, en regardant un épisode aujourd'hui (oh who am I kidding j'ai regardé 6 épisodes aujourd'hui !!) j'ai réalisé que je suis trop forte pour la vie à deux. Ça fait plus de neuf mois que je vis en couple. Bordel si on m'avait dit y a un an que j'allais vivre avec lui, faire à manger, lui faire la guerre pour la lunette des chiottes ou le linge sale, j'aurais dit (et je l'ai sûrement dit à Cécilia y a qu'elle pour me faire chier avec des histoires à la con) "TU TE FOUS DE MOI ??".

J'ai 22 ans, je suis diplomée, et je vis en couple. Oui, au fait, je suis diplomée.

lundi, juillet 4 2011

The one with the music festival.

Comme je sais que vous m'aimez, et que vous aimez par conséquent toute la niaiserie que j'ai à vous proposer, voici deux petites photos que j'ai pris lors du Festival Solidays. Un week end éprouvant ou mes amis m'ont encore prouvé comme j'ai raison de les aimer si fort.

Une petite photo de Céci et moi, que j'adore (Céci et la photo).

Céci_solidays

Et une autre avec Rafik. Ben oui hein fallait bien que je me trouve une confidente pour quand Céci n'est pas là... :)

rafik_Solidays

Je vous aime les zamis merci d'avoir été et d'être toujours là pour me réconforter.

lundi, juin 27 2011

The one with the old witch.

Dans un soucis de respect de ma propre vie privée (parce que je ne sais pas qui passe par ici) et aussi pour préserver celle des protagonistes de mon histoire, Je ne vais pas publier la lettre que j'ai écrite à un certain docteur, et que je compte lui envoyer demain, dans l'espoir qu'elle la lise.

Toutefois, je sais que certains d'entre vous connaissent déjà tout de ma vie privée. Et si ceux là veulent lire la dite lettre, cela me fera du bien de savoir qu'ils l'ont lue.

Si vous voulez la lire, manifestez-vous.

Moi en tout cas... ca va mieux.

dimanche, juin 26 2011

The one with all the bad mood.

Récemment je me suis remise a gribouiller, a écrire sur tous les morceaux de papiers, les cahiers, les set de table, etc. qui me passaient sous la main... Et avec ce symptôme je me suis rendue compte que oui, mon envie d'écrire était bien revenue, mais que non... Je n'allais pas pouvoir bloguer davantage pour autant...

La raison est simple. Je passe ma vie a me plaindre. Tout me fait chier, de mon boulot à mon copain en passant par ma mère, je pleure à la moindre contrariété, je voudrais dormir tout le temps, et je vous passe le couplet sur "je suis moche, je suis grosse, je ne plais à personne". Bref voilà comme je voulais vous épargner ça je n'ai pas profité de ce regain de motivation ecriturationnelle pour redonner vie (encore) à mon blog. Et puis je veux dire, ai-je vraiment besoin de soutien psychologique parce qu'il n'y a plus de yaourt ou parce que j'ai laissé périmer des légumes dans le bac-à-sus-cités du frigo ?

NON, je ne crois pas.

Mais pourquoi alors ai-je pris la peine de me reconnecter sur mon blog me direz-vous ? Ben pour rien.

Pour ceux qui m'ont lue jusqu'ici, voici une petite histoire de ma vie.

En balade avec l'homme, nous avons croisé à Opéra une petite dame, sur un passage piéton, qui m'a demandé de lui montrer la ligne 7 sur son plan de métro. Pleine de bonne volonté je m'affaire et la lui montre. Et là, la dame me dit que merci, qu'elle fait des recherches pour un livre et qu'elle pose cette question à de nombreux passants. Je ne sais pas si elle était de bonne humeur ou si elle n'habite pas cette ville de fous qui rend les gens énervés et sociopathes, toujours est-il qu'elle a discuté deux minutes, et qu'elle m'a dit que la clé que je portais autour du cou ouvrirai quelque chose, un jour. Quand je lui ai demandé si elle en était bien sure, elle m'a dit que j'étais déjà bien partie.

Je ne sais pas ce qu'elle voulait dire ou à quoi elle faisait allusion, mais j'ai hâte de savoir ce que renferme cette serrure. Et putain j'espère que c'est du positif parce que j'en ai marre que ma vie pue le bouc.

Dans le passé, un grand "sage" m'avait dit que la chance se provoque. Je crois qu'il avait tort, mais je vais essayer de me persuader du contraire parce que merde, c'est mon tour maintenant.

Bon c'est pas tout ça mais j'ai une question existentielle à régler avant le repas de ce soir. Melon ou carottes râpées ?

lundi, mars 21 2011

Sois poli si t'es pas joli

Lors de mon bref passage (d'un mois et demi) chez Groupama, comme standardiste, j'ai eu la chance, que dis-je l'honneur de cotoyer des êtres à part, pour lesquels je crois qu'il est possible de créer une catégorie spéciale, dans laquelle on rangerait tous ces individus, vus qu'ils sont dotés des mêmes caractéristiques principales et travaillent généralement dans le même service des entreprises.

Je m'explique.

De part ma maigre expérience dans le monde du travail, j'ai eu l'occasion de rencontrer à plusieurs reprises, et dans plusieurs entreprises "les mecs du courrier". Le service est facilement reconnaissable, déjà sans même rentrer dans l'antre des bêtes, le calendrier Pirelli ou consoeur plus trash est affiché sur la porte d'entrée. Alors je suis ouverte à tout hein, mais des gros plans sur des seins et/ou des chattes avec le combo silicone/photoshop... ben j'ai déjà vu plus agréable à regarder. Soit. Ne vous laissez pas rebuter par cette apparente banalité. Comme tant d'autres choses, ce n'est pas ce qu'il y a à l'extérieur, mais ce qu'il y a à l'intérieur qui compte...

A l'intérieur, c'est pire. Maintenant ca ne sent plus le tabac, c'est déjà ça, C'est pas très beau, il y a des posters et des cartes postales aux murs, du même goût que les calendrier de la porte d'entrée. De la carte postale avec de la fesse dessus... du poster avec de la fesse dessus... Et eux.

Eux. Les mecs du courrier. Souvent négligés et courts sur pattes, ils sont généralement aussi moches qu'ils sont vulgaires, et leurs cheveux sont aussi gras que leur humour. Et là c'est le festival de blagues vaseuses. T'sais c'est quoi la différence entre une pute et un enculé ? Non merci monsieur, au revoir. Non, mais je passe juste ici pour aller aux toilettes. Non merci je n'ai pas besoin que vous alliez aux toilettes avec moi. oui oui, j'ai un "fiancé".... Les sujets de conversations à base de "je la défoncerai bien cette salope" et de "Putain tu as vu le but du PSG" en disent long...

Bref, mes questions sont les suivantes. Chez vous aussi, les mecs du courrier sont-ils de parfaits rustres ? Ces hommes là sont-ils des rustres dans la vie, ou passent ils en mode préhistoire lorsqu'ils passent la porte du service ?

samedi, janvier 22 2011

Deux mois plus tard

Deux mois que je suis ici.

Et ça va.

Si il y a encore des gens qui lisent ces pages je continuerai ptet à tenter tous les 3 mois de ranimer ce blog en vous racontant ma vie ici... Journal intime style quoi. Sinon j'abandonne...

ET JE ME LANCE DANS UN BLOG PHOTO.

Non je déconne. Mouarf.

dimanche, décembre 26 2010

Une fin d'année sur les chapeaux de roue

Ca fait un mois et demi que je suis ici, 3 semaines que je travaille en intérim et 40 milles fois que j'engueule mon copain pour des conneries. Voilà, je crois que ca y est on peut dire que je suis installée, et que je vis en couple.

Évidemment, mes fringues ne sont toujours pas dans les placards, évidemment, je n'ai pas encore défait toutes mes affaires et évidemment, je n'ai pas touché à mes cours... Mais bon y a des priorités dans la vie.

Le mois de décembre passé a la FNAC, j'attends en ce moment la réponse pour un poste de support client dans une boite de jeux vidéos. J'avais eu de bon échos après l'entretien, mais hein, on sait vraiment jamais jusqu'à ce que l'on sache (quelle logique)

Mon amoureux a eu son PVT pour le Canada, ce qui veut dire qu'il sera parti d'ici un an et 4 jours maximum. Reste à savoir ce qu'il adviendra de moi à ce moment là.

Voila. L'année est presque finie. Ai-je tenu mes résolutions ? Absolument, je n'en n'avais pas pris

Bonne fin d'année et puis (héhé) à l'année prochaine.

lundi, novembre 15 2010

La bande pas dessinée

C'est quand même drôle, Paris. En fait c'est pas vraiment différent de Toulouse, c'est juste un peu plus peuplé, l'accent est différent et puis y a plein d'arrondissements que tu sais pas lequel est ou. Mais voilà, les parisiens avec leur accent snob ils me font mourir de rire. Surtout quand j'intercepte une conversation qui ne m'est pas du tout destinée, entre un bobo et une bobo qui parlent de "la bande pas dessinée" comme d'un "Nouveau blogueunh, qui traite de l'actuhe avec humoureunh"

Ah ouais trop bien HEUNH

Ha je sais pas si je vais me plaire ici mais j'vais avoir encore plus de gens à rire de (Dieu qu'est ce donc que cette tournure ? ENGLISH BABY! Whateva !)

Sinon petit lecteur, si tu n'as pas suivi voici l'état des lieux de ou j'en suis dans la laïfe:

Le préavis de l'appart à Toulouse est déposé, il est raccourci d'un mois parce que licenciement blabla, donc 10 decembre exit l'appart'
J'habite avec mon poilu... Et oui, c'est arrivé. Meme que je l'ai trainé a Ikéa c'était fun. Bref tout ça pour dire qu'on a des rideaux. So long neighbor and thanks for all the perv & weirdoness
Je suis acceptée a Paris 3, j'attends le papelard du Mirail qui me permettra d'aller m'inscrire
Quoi d'autre euh ... boh c'est déjà pas mal.

Bonne nuit !