Life's a Cherrÿ tale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, janvier 21 2010

La photo du j... La photo.

carafe

mercredi, janvier 20 2010

Waitrose charity tokens

Ce matin je suis allée faire des courses (haha intéressant, n'est-ce pas), j'ai acheté de la viande \o/ et du jus d'orange sans pulpe parce que les gamins aiment pas la pulpe (et Cécilia non plus, keur keur coloc). Et quelle ne fut ma surprise, lorsqu'à la caisse, le caissier m'a filé un petit jeton vert.
Un petit jeton vert, me direz vous ? Mais pour quoi donc faire ?

Eh bien mes amis je vous le donne en mille, pour aider des associations caritatives !

Alors là je me dis super classe, j'ai fait mes courses j'ai dépensé £20 (ouch) pour 3 morceaux de viande et 1,75l de jus d'orange sans pulpe, et une bouteille de sauce soja kikkoman, et en plus de la perspective joyeuse de festins bidochesques à venir, je fais une bonne action. Je me dirige donc vers l'urne et là, encore une surprise (décidément) j'ai le choix entre 3 boîtes, pour mettre mon jeton. Au dessus de chaque boite, le nom d'une association ainsi qu'un petit topo explicatif sont imprimés. Et alors là... Que faire ? Je vois bien qu'une des boites est vachement plus remplie que les deux autres, et donc betement, je mets mon jeton dans la boite la moins remplie, en me disant que du coup j'aide cette association... Me rendant bien compte que du coup je n'aide PAS deux autres associations...

Dubitative, je rentre chez moi et je vais voir sur internet pour en savoir un peu plus. Il s'avère qu'en fait, au terme de l'opération (je sais pas du tout combien de temps ca dure), chaque boite est pesée, et une somme de fric (à priori £1000) est divisée entre les 3 associations en fonction du poids du contenu de la boite (j'espère que je me fais comprendre...)

Du coup je me demande... Pourquoi le fric n'est-il pas directement divisé en trois parties égales entre chaque association ? Qui suis-je pour décider quelle association (qui ont toutes un but louable et généreux) mérite plus de fric que l'autre ?

Du coup, je me demande si je vais pas attendre d'avoir 3 jetons, et d'en mettre un dans chaque urne, ou si je vais pas refuser le jeton à mon passage en caisse, au risque de passer pour la nana qui veut pas aider une association, alors que je suis plutôt la nana qui refuse de défavoriser DEUX associations...

Quoi donc faire ??

Par ailleurs si quelqu'un connaît le gars qui gère la météo, vous pouvez lui dire ou lui envoyer un e-mail pour le prévenir que si cette saloperie de neige tient, je viens m'occuper de sa gueule et qu'il va se retrouver avec le nez dans la gorge. La pluie je peux supporter. Une autre semaine et demi de neige, c'est hors de question.

dimanche, janvier 10 2010

Pouet pwet COUCOU

Alors ca fait à peu près deux millions d'années que j'ai pas posté ici. Je vais pas encore la rejouer genre cette fois je reviens vous abreuver d'articles blabla... Je sais que je vais pas m'y tenir... Toutefois pour aujourd'hui je peux vous raconter un peu de nouvelles.

Après moult, MOULT, péripéties parisiennes et londoniennes, je suis arrivée à Winchester, et ma vie de fille au pair commence à s'orchestrer. Pas sans mal, vous l'imaginez bien, surtout quand on me connait. Déjà, le pari de base était plutôt ambitieux. Moi, Laura, avec mon caractère dégueu, (je le sais que j'vous emmerde :D) mes gros mots et mes sales habitudes, m'occuper à presque plein temps de 3 gamins bien élevés mais très bruyants, dans un pays dont ils doivent apprendre la langue et moi l'accent bizarre, c'était déjà du costaud.

Sauf que. Parce qu'il y a un sauf que.
Il neige depuis mardi soir, et quand il ne neige pas, il gèle, empêchant ainsi les gens d'amener leurs bambins à l'école (écoles fermées, routes impraticables), et les gens, c'est moi. Donc oui, je suis restée une semaine à la maison avec 3 enfants survoltés qui n'ont pas le droit de passer leur journée devant la télé (ou la wii), mais qui rêvent de regarder la télé (ou la wi) et dont les activités favorites quand ils n'ont pas le droit de regarder la télé (ou la wii) sont de crier, sautiller, courir, sauter, chanter, répéter toujours les mêmes phrases jusqu'à ce que ma tête explose, jouer à la bonne paye, j'en ai MARRE DE LA BONNE PAYE. Et j'en passe et des meilleures.

Alors, comment vous dire... cette expérience est enrichissante, vraiment. Je sais par exemple qu'à moins de devenir sourde, je ne reprendrai jamais un tel pari, je sais aussi que l'abus de wii nuit à l'état de mes pouces (ouais parce qu'on joue quand même pas mal), je sais que j'ai mal à la tête tous les soirs...

Mais bon, tout ce passe très bien. Je me plains juste parce que j'aime ça.
Les parents sont sympas, et rigolos. Les gamins aussi...

Je vous posterai quelques petites photos un de ces quatre.

Bisous aux coupines et aux coupains et aux autres.