Life's a Cherrÿ tale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Ennui mortel

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, février 9 2012

I miss my blog.

J'ai perdu le réflexe que j'avais quand j'ai crée ce blog de venir déverser mes sentiments ici. C'est mal. Je suis voyez vous une boule de nerfs en ce moment, entre ce changement de vie auquel il me faut décidément m'adapter at some point, ma toute nouvelle recherche d'emploi, ma vie de couple (aouch, ça fait super grown-up de dire ça) et puis mes tribulations habituelles; j'en ai bien des choses à raconter !

Je suis en train d'essayer de taper doucement sur le clavier parce que Nicolas dort (ou du moins essaye) alors je vais pas m’éterniser. Mais voila, j'avais envie d'un tout petit instant dear diary.

A tout bientôt :)

vendredi, janvier 15 2010

Le bouilli sanglier, avec de la sauce à la menthe.

Secouons-nous les mains !

Maintenant que je vis chez les grands brittons, je passe un peu mes soirées à regarder des films au lieu de sortir sociabiliser avec de l'anglais. Oui mais c'est parce qu'on se les pèle... Si je sors je vais être malade. Enfin bref, le fait est que, avec le concours de Cécilia qui a mis le film sur son super serveur à elle, j'ai pu revoir pour mon plus grand plaisir, les aventures de Jolithorax, Asterix, Obelix et Panoramix en Grande Bretagne, je veux bien sur parler de cet épisode magnifique qu'est Asterix chez les Bretons.

C'est non sans peine que pendant mon visionnage, j'ai découvert un des travers jusqu'ici non-énoncés de notre cher Panoramix. Si vous voulez mon avis, ce vieillard change l'ingrédient secret de sa potion magique bien trop souvent pour qu'on puisse lui faire confiance mais bon bref revenons en à l'essentiel. Dans cet épisode, et attention je spoile (mais non trop pas), Jolithorax le cousin germain d'Asterix, vient de Bretagne chercher l'aide de nos Gaulois préférés pour vaincre l'envahisseur romain. Bon soit. Le druide accepte, prépare un tonneau de potion magique et Obé et Astérix escortent le brit brit jusqu'a son village.

OUI MAIS. Je dis....

Pourquoi Panoramix a-t-il accepté d'aider l'anglais sans sourciller, là ou Numérobis (l'Egyptien) galère comme une vache sacrée, va même jusqu'à faire des alexandrins pour qu'il daigne enfin lui accorder le même traitement?

Mes amis, l'heure est grave, je vous le donne en mille. Pano est raciste...

PANORAMIX EST UN FASCISTE DE MERDE. UN FASCISTE DE MERDE !!!

C'est ca le rieur sanglier ? Eh bien, y a pas de quoi rire....

mardi, novembre 17 2009

Rha putain le coq il a sonné.

Le coq a sonné et j'ai toujours pas dormi.

Comme j'ai passé la nuit à chercher de quoi je pourrais bien vous entretenir sur ce blog avant qu'il ne moisisse complètement et que je perde à tout jamais les 2 lecteurs et demi qu'il me reste, je vais vous parler d'une super invention trop hi-tech, dont on oublie bien trop souvent de parler: LE COQ.

Mais le coq, vous croyez que vous savez c'est quoi, mais en fait NON.
Le Coq a été inventé en -1862, par un mec qui n'arrivait pas à dormir, et qui pour s'occuper, et parce qu'il se pelait sévèrement les couilles a 5heures du matin mais il savait pas quelle heure il était parce que les montres ça n'existait pas encore, a entrepris la délicate tâche que de se confectionner une couette en plumes. Qui l'eût cru ? Pas vous, j'en suis sûre. Bref toujours-est-il qu'épiler un coq quand on n'est même pas en mesure de le localiser n'est pas une mince affaire. C'est la raison pour laquelle, aux premières lueurs du jour, quand notre gus à réussi à choper cet enculé de gallinacée, ou "galliforme", il lui a tiré sur les plumes très très fort et le coq a crié et du coup les autres gens, ils ont cru que c'était l'heure de se lever. Comme les choses sont bien faites le coq à crié au moment ou le jour se levait, les autres coq ont cru que c'était la nouvelle règle si on voulait pas avoir le cul rempli de châtaignes pour le diner de Noël et ainsi va la vie.

Tous les coqs chantent au lever du soleil depuis ce triste évènement.
Comme parfois ils sont enroués on a depuis créé des réveils matin, qui ont l'avantage d'afficher l'heure, la plupart du temps en analogique, et en plus on peut régler la station de radio avec laquelle on veut être réveillé... Bref le pied quoi. Les coqs ils ont jamais eu cette fonctionnalité. ON PROGRESSE MES AMIS, ET CA C'EST BIIIEN.

Wikipédia nous informe

Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes. Le chant du coq est inné, il n'est pas appris.

* En français, le chant du coq est traduit par l'onomatopée Cocorico !
* Cock-a-doodle-doo en anglais
* Quiquiriqui en espagnol
* Kikeriki en allemand
* Kokeriko en espéranto
* Cucuriguuuu en roumain
* Cocorococo en portugais (cocoricó au Brésil)
* Ake-e-ake-ake en thaïlandais
* Kuk-kurri-kuuu en turc
* Chicchirichi en italien
* Ky-ky-ri-ký en tchèque
* kuckeliku en suédois
* kokekoko en japonais
* Co Co Co en chinois
* Coucarékou en russe
* ' 'Kukuruyuk en indonésien

Le chant du coq est inné. NON SANS DEC'...

Enfin bref
En deux clics depuis la page wikipédia qui parle du coq, on peut se retrouver sur une page qui parle de pratiques sexuelles controversées. Et putain quelle classe quoi.

J'vous laisse, faut que j'aille finir de préparer le p'tit dej' de ma coloc' :D

lundi, septembre 14 2009

Cher appareil photo.

Si tu lis cet article, c'est que tu es en route vers le Lyonnais, là ou sont tes origines, dans le noir et certainement dans le doute.

Je ne t'ai pas abandonné, non non, et la raison pour laquelle tu es enveloppé de mousse dans un container avec d'autres appareils photos et bidules en tout genre, c'est parce que je tiens à toi.

Si je t'écris c'est que tu me manques déjà, et ce malgré ton port SD qui claudique depuis peu, ton zoom qui fait le bruit d'un camion et les rayures rouges qui sont apparues sur ton écran.

Tu reviendras meilleur de cette douloureuse expérience, et c'est pas parce que je vais t'acheter un copain très rapidement (peut être même pendant ton absence) que je t'aime pas.

Je n'oublie pas les moments que nous avons partagés, nous en partagerons d'autres, et parfois je me demande sincèrement comment je peux être folle au point d'écrire un article pour mon appareil photo qui est au SAV de la Fnac.

vendredi, septembre 11 2009

Voici ou j'en suis, un mois avant la reprise.

Cet été j'ai pris des couleurs, j'ai pris des résolutions, j'ai les cheveux qui ont poussé et foncé. J'ai rendu mes dossiers pour la fac, presque à l'heure. J'ai pris 14,75 à mon examen oral (hinhin) et j'suis contente, même si je trouve ça étrange un virgule soixante-quinze pour ce type d'exercice. J'ai perdu un piercing, j'en ai refait un autre (moi même avec un cure-dents). J'ai fini ma chambre, je l'ai meublée et j'ai pris possession des lieux. J'ai gagné des sous et je les économise parce que je veux devenir riche.

J'ai envie de voyager, j'ai envie d'être amoureuse, j'ai envie d'être journaliste et d'avoir un reflex numérique et d'apprendre à m'en servir. J'ai envie de rencontrer des nouveaux gens, j'ai envie de me cuiter avec mes copains et de rire comme une gogole.

J'ai envie de plein de trucs. Et il me tarde que la vie reprenne doucement son cours, parce que les vacances c'est parfois un peu long.

En attendant, mes pensées sont plus ou moins régulièrement squattées, je tortillone du fer quand j'ai envie de me défouler, je regarde Ally Mc Beal en pensant à ma ptite maman qui me manque et qui fait chauffer sa carte bleue aux Etats-Unis, je garde des nouveaux p'tits enfants le soir quand ils sortent de l'école. On fait les devoirs et on parle anglais parce qu'ils partent l'année prochaine vivre à Winchester. Et ma foi il se peut que je parte avec eux.

Vivement la suite.

lundi, août 17 2009

Constat accablant

Cette nuit j'arrive pas à dormir, parce qu'il fait trop chaud. La nuit dernière c'était pareil, et depuis que j'ai plus de travail, je ne déploies pas de gros efforts pour dormir à heures régulières. Soit.

Mais justement, le fait que je ne dorme plus me permet de renouer contact avec mes vieux amis paranoïaques insomniaques, ces hommes et femmes, qui comme moi désespèrent la nuit parce qu'il n'ont rien à faire le jour. Je pourrais lire des bouquins et rédiger mes dossiers que je dois rendre le 31 aout me direz vous ? Oui, c'est juste, je pourrais... Mais ca n'a rien de très alléchant. Alors je constate des choses, et puis souvent je bade, c'est pour ça que je vais bientôt reprendre un rythme normal avant de replonger dans ma dépression de l'an dernier à la même époque.

Premier constat, j'ai rien à raconter. Ma vie n'est pas palpitante, ma peau à beau se brunir, et mes bras se remuscler, il ne m'arrive rien que je puisse vous relater ici qui serait susceptible de vous intéresser. Certains seront peut être contents d'apprendre que ma chambre est finie, et que j'ai investi les lieux... Mais sinon c'est tout.

Et le deuxième constat... Les hommes et les femmes peuvent être amis... Mais alors c'est compliqué. Et pourquoi ? Parce que les facteurs entrant en ligne de compte sont bien trop nombreux.
Énumérons quelques unes des raisons qui font que je ne peux pas être amie au sens propre (oui oui, propre) du terme.

Les sentiments passés : C'est le cas du mec avec qui il s'est déjà passé plus que de l'amitié... C'est bien simple. Il te plaisait, ou alors tu lui plaisais, et un beau jour tout ça a dérapé. Un baiser volé, une baise, un simple mot ou une jolie histoire d'amour. Bref, un truc. Et pouf ! Tout se complique, entre les allusions de l'un ou de l'autre, et les restes de sentiments (amour, jalousie, désir, dégout, tristesse, que sais-je) une relation amicale n'est pas viable. Pourquoi ? Eh bin parce que.

Les sentiments refoulés : Pas besoin de faire une longue explication, l'un ou l'autre des deux partis tait un désir ou un sentiment à l'égard de l'autre... Et c'est pas gérable.

L'incompatibilité : terme inapproprié, je sais. C'est le mec qui a une copine (pute). Ce cas et les deux précédents peuvent être confondus, et là c'est encore pire. Le mec qui a une copine tu peux pas être amie avec lui parce qu'il est soit trop occupé avec son amoureuse et donc il t'oublie (grand bien lui fasse, c'est beau l'amour toussa), soit il sort avec une jalouse qui prend la tête au moindre sms échangé. Ce cas est à mon sens un des plus frustrants... Parce que t'aurais pu y croire... Eh ben non.

Alors bien sur, y en a d'autres hein... Bref tout ça pour dire que je suis fatiguée de me débattre et d'arriver jamais à rien.
Ou alors voilà, c'est moi qui suis entourée de pauvre types. Mais ça commence à bien me faire chier.

Ouais je vous ai dit. Quand je dors pas je bade.
A bientôt mes chéris. On se reverra quand j'aurai dormi.

mardi, juin 2 2009

Une nouvelle mise à jour ?

Une fois n'est pas coutume, cet article ne parlera pas d'une de mes super aventures trop kikoulol de la laïfe, mais plutôt de mon petit train train (de merde) et de quelques trucs plus ou moins importants. Bref j'ai envie de raconter ma vie voilà, après tout c'est mon blog, j'ai pas à me justifier.

Or donc. Je vais commencer par annoncer à LolO, qu'elle a signé le 200e commentaire de mon blog.
Puisque je parlais de chiffres la dernière fois, ceci est mon 54ème billet, donc 200 commentaires pour 53 billets (celui là il compte pas encore), je vous laisse faire une moyenne. C'est facile. Ca fait plaisir un peu quand même. Enfin moi il m'en faut peu.

J'en profite pour glisser un message à caractère fort personnel à Eloïse. Tu me manques de tout mon coeur, et je t'aime fort. Rien n'est plus pareil sans toi, c'est même moisi. Et tu me manques, et les éjacs faciales au McDo ont disparues avec ton départ. Bref reviens. S'il te plait.
Et au fait, compte tenu des évènements, je sais pas si je vais pouvoir poutrer mon second semestre comme convenu... J'espère que tu vas quand même continuer à m'aimer un peu.

Après. J'ai décidé d'arrêter la fiction du mec au billard et de livrer moi même la fin de l'intrigue. Le mec dont il est question a un prénom qui m'est toujours inconnu. Et pour cause, je m'en fous. Il se trouve qu'il a effectivement joué une fois à la table à coté de la notre, qu'il a effectivement allègrement maté les seins (parfaits) de Cécilia, ainsi que tenté (vainement) de réussir des jolis coups pour nous impressionner. La fin de l'histoire c'est qu'il a joué alors que j'étais penchée sur la table (derrière lui, donc), que j'ai pris sa queue (de billard) entre les fesses, et que ça l'a fort amusé, puisqu'il a agrémenté la fin de notre soirée par de nombreux sourires lubriques et non moins dégoutants. Et en fait les sourires de vieux/gros/moches/chauves/dégoutants à priori je m'en cogne, donc j'ai décidé d'en faire un bouquin, mais finalement en fait non.
Ouais, tout ça pour ça, je sais.

Ensuite, j'ai appris à jouer au tarot. Je peaufine ma technique, c'est à dire que j'apprends à compter les pions que je donne à la fin, parce que OUI, je perds tout le temps.
J'ai trouvé quelqu'un pour me prêter une guitare basse (pourrie d'après ses dires) comme ça je vais pouvoir me sortir les doigts pour pouvoir faire du bruit et devenir progressivement un super sex-symbol de rock'&'roll star.
J'ai pris des coups de soleil monstrueux... Et maintenant je suis toute brune.
Dans ma voiture, j'écoute Shaka Ponk à fond dans mes zoreilles. (cliquez les coupains, c'est du son qui déchire sa race)
Je vais faire des enquêtes de satisfaction à la Fnac Labège de demain matin (tout à l'heure en fait) à jeudi (10h30-18h30 si quelqu'un à envie de répondre à des questions).

Bon et puis après... La routine. J'suis allée au ciné, voir Vincent Elbaz lors d'une avant-première, entre autre. Il est beau, mais il sue.
"Quelque chose à te dire" divertissant mais pas génial, mais bien quand même,
"Confessions d'une accro au shopping" en VF= la mort, mais sinon c'est rigolo,
"Tellement proches" avec Vincent Elbaz donc, et pour les avertis, par le réalisateur de "Nos jours heureux" très jolie comédie française... (sortie le 17 juin)
Y en a d'autres. C'est sûr, mais je suis pas critique ciné, et ce malgré mon goût prononcé pour les salles obscures et la critique facile (surtout)

Enfin, toutes mes felicitations à Ludi et Karo pour leur nominations. Vous avez très bien suc propagandé !

Très morose tout ça. Dès que je m'amuserai je vous le dira et nous nous en allerons.

J'aimerais finir cette joyeuse note par une affirmation.
La javel ça pue et ça détruit la langue et les lèvres.

Oui, j'ai eu l'occasion d'en boire, mais j'ai pas avalé.

mercredi, mai 27 2009

Statistiques

Je viens de consulter les statistiques de mon blog, et je trouve ça relativement pharamineux.
C'est pas pour me la péter... Loin de là... Mais j'aimerais bien réussir à déterminer le nombre de visiteurs réguliers de mon blog, ou ceux abonnés au flux RSS.

Alors pour m'aider comme je suis une quiche et que je sais pas comment trouver autrement qu'en posant la question, merci de me signaler si vous êtes un lecteur régulier et/ou si vous êtes abonné à mon flux RSS.

Que ceux qui sont abonnés lèvent la main, et que ceux qui sont des lecteurs réguliers lèvent le pied.
(Enfin et surtout dites le moi dans les commentaires quoi)

Merci bien.

lundi, mars 23 2009

Activité blogesque ralentie

Chers lecteurs.
Je vous écris pour vous annoncer une bien triste nouvelle.
Vivant dorénavant chez ma mère, dépourvue d'accès internet digne de ce nom, je vais être en difficulté pour ce qui concerne la publication d'articles sur mon blog.

Parlons vite fait de l'accès internet dont ma mère dispose: UN MODEM.
Modem qui, pour tous ceux qui ont oublié comment c'était avant, se connecte quand IL le décide, après 5 bonnes minutes de TUuuUUuT tututututut titituttut (temps appelé "numérotation"), de manière fort aléatoire et ce pour pouvoir jouir de:

L'internet en : 26.8K ...

Vous connaissez tous ma patience légendaire, ou même pour les plus courageux ma légendaire patience... aussi, vous aurez compris que je risque de me faire désirer un peu plus que d'habitude.

Fort heureusement pour vous, une chaîne de restaurants dont la qualité gastronomique n'est plus à démontrer, j'ai nommé Mc Dnalds, permet à tous les pauvres geeks en mal de connexion de bénéficier d'un accès wifi pas trop dégueu... Donc mes amis, je ne vous oublie pas.

Cette nouvelle prend effet dès la publication de cet article, et même avant, pour ceux qui suivent, et ce jusqu'à nouvel ordre, à priori pas tout de suite compte tenu du fait que mon banquier ne m'a toujours pas confisqué ma CB... Et que mon autorisation de découvert est de 200€.

Et voilà.
Je vous aime, certain plus que d'autres.

Je vous met en pièce joint la liste des courses, pour ceux qui suivent:

Un ordinateur portable potable
Un iPod Touch 16 Go (non volé, merci)
Un accès correct à internet
Un starbuck au caramel avec plein de chantilly mais pas de café

What else ?

lundi, février 23 2009

Je lui dirai les yeux noirs. Les yeux qu'on dit avec la poire


Je vais commencer ce post en m'excusant pour la piètre qualité de la rime...
On le sait que je suis pas la reine du titre approprié...

Anyway
La couleur des yeux est principalement déterminée par la quantité et le type de pigments présents dans l'iris de l'œil. Les humains comme les animaux présentent de nombreuses variations phénotypiques relatives à la couleur des yeux. C'est un caractère héréditaire influencé par plus d'un gène et c'est la variation de la teneur en mélanine de l'épithélium pigmentaire de l'iris, de la teneur en mélanine du stroma irien, et la densité cellulaire du stroma irien qui contribuent à la couleur d'un oeil.

Comme ça le sujet est maîtrisé de tous... Merci wiki.

Encore hier soir je me faisais la réflexion, les yeux bleus, c'est fadasse, et j'aurai filé mon royaume pour des yeux noirs qui font peur.

Et ouais. Parce que tu vois, (public), les yeux bleus c'est pour les gentils, qui font des sourires, les filles douées en amour, ce genre de conneries. Et moi je suis pas comme ça ! J'suis une méchante, je fais que d'me plaindre et de dire des gros mots, d'envoyer les gens à la pêche et de me moquer.

C'est pas bien, oui je sais, mais si j'avais fait tout ça avec les yeux noirs, bin non seulement j'aurai été gratuitement méchante, mais en plus je l'aurai porté sur mon visage.

Ca aurait été un peu comme prévenir les gens. "Attention à ton cul mon loulou, cette nana là elle est sanguine, elle aime foutre la merde..."

Et j'aurais kiffé. voilà.

Mais non, mes yeux sont bleus, mon visage est doux.
Et moi pas.
Et c'est comme ça... La vie est mal faite.

Apprécie l'inutilité de ce post...

lundi, février 2 2009

La culture, c'est comme la compote

Omnitéléniscience (n.f.)

Capacité à regarder la télévision là où il n'y en n'a pas.
A ne pas confondre avec l'omniscience par télépathie.
Ca n'est pas non plus une nouvelle façon de faire les cuire les pancakes (voir ci-dessous).

Adj. Correspondant: Omnitéléniscient(e) Oh, putain ce mec il est omnitéléniscient.

Et la compote, ça n'a rien à voir avec la confiture, et par extension, avec la culture. Mais quand même, c'est très bon.
(merci Lidl, pour la compote pas chère)

vendredi, janvier 30 2009

Ze coming back - Encore.

Oui oui, pathétique, je sais. Je vous ai laissé mariner suffisamment de temps maintenant pour vous faire le présent d'un nouveau billet.

NOOoooON, je n'ai pas passé mon temps à rien faire.

J'ai emménagé, si on peut oser appeler ça comme ça, dans un espèce de cagibi (sommes toutes cosy) mais inapproprié et que je vais devoir quitter très bientôt pour retourner (accrochez-vous) CHEZ MA MÈRE !

J'suis allée au cinéma, faire du snowboard[1], j'ai acheté des chaussures choupies et un bustier trop saiksy, j'ai reçu une paye avec un mois de retard, coupé mes cheveux, geeké, découvert un site super[2] par l'intermédiaire d'un clown de pote, passé masse de temps avec la blondasse, ai été bourrée avec un seul pauvre verre de vodka pomme...

J'ai passé mes partiels, sucé un nombre de bites considérables pour avoir un emploi du temps de rêve[3], commencé le deuxième semestre, fait la révolution avec les toulousains en wifi[4].

Bref, j'ai fait plein de trucs.

Mais surtout, SURTOUT !!!!!!!!

J'ai fait de la cuiiiiisiiiiine.

Et oui, tout le monde sait qu'un blog efficace est un blog qui parle de recettes et qui montre des photos de bouffe...
Alors voilà, je suis une vendue.

J'ai cuisiné des PANCAKES, et je vous livre en exclusivité ma recette.



- Une certaine quantité de farine
- Un bon paquet de gouttes de lait
- Une pincée de sel, NOOoooON, je vais en mettre DEUX !
- Une demie-demie-douzaine d'oeufs (frais s'il vous plait)
- Un sachet de levure chimique
- Du beurre fondu en quantité suffisante

On mélange tout ça et on rajoute des trucs quand on voit que ça manque, et on fait cuire avec un talent digne de.
On prend le tout en photo, au fur et a mesure, pour publier des photos sur son blog (un mois plus tard).

pancakes

La suite, bientôt ?
Qui sait.

Notes

[1] D'ailleurs j'y retourne dans quelques heures

[2] Va falloir me demander de quoi il s'agit si vous voulez savoir parce que si je mets le lien vous allez vous inscrire sans que je vous parraine et alors j'aurai pas de groupies...

[3] Non c'est pas vrai on me l'a offert sur un plateau

[4] Comprendre, dans mon lit, a geeker

lundi, décembre 29 2008

Angélique, Marquise des Anges

C'est cet après-midi que je choisis de sortir de ma torpeur du mois dernier pour signaler à toutes les rêveuses en mal de prince, ou simplement à toutes les personnes qui ont suivi avec émotion les aventures d'Angélique que cette année, M6 m'a fait un cadeau de Noel.

Oui oui... Qui l'eut cru...

Si vous avez raté le premier, diffusé cet aprèm, bin tant pis pour vous, mais la suite passe à partir de demain. Et moi je compte bien les re-regarder. Comme quand j'étais gamine, et que ma mère les enregistrait pour moi.

Je ne vous souhaite pas de bonnes fêtes. Parce que je m'en fous. :)

dimanche, novembre 30 2008

Shuffle is not always good

Durant ma petite déprime week-endale de ce week-end (logique), j'écoutais de la musique en shuffle dans mon lecteur-mp3-de-marque-iDéterminé (lol), et ça a quand même produit des des mélanges sacrément douteux... Entre tout, il n'y avait aucune espère d'unité. Si ce n'est que j'ai kiffé tout ce que j'ai écouté.

Et là quand même, je me suis un peu reconnue dans un paquet de paroles (quelle égocentrique tout d'même) mais y a une chanson qui a particulièrement retenu mon attention.

Il s'agit de "Meaningless Kiss", dans la bande-originale de Music and Lyrics, film cul-cul que soit dit en passant je recommande à tout le monde.

Bref j'ai eu une petite boule en entendant ce type chanter :

"Just a meaningless kiss,
It wasn't supposed to end up like this.
Just a meaningless kiss,
We knew it was wrong but we couldn't resist"

Et j'avoue m'être surprise à repenser à ces baisers que j'ai clairement donnés ou reçus avec une foule d'arrières pensées.
Non partagées.

Mais je m'en fous d'être célibataire t'sais... J'ai pas besoin d'un mec j'ai Johnny Depp dans mon PC.

Bin quoi ?

mercredi, novembre 19 2008

Parlons peu.

Oui, mais parlons bien.
Comme moi aussi j'en ai marre de ne faire que des posts inutiles qui relatent mes états d'âme (comprendre: j'aime me plaindre, mais pas que ça) aujourd'hui je vais vous parler d'un sujet intéressant.

Non c'est pas la peine de tirer la tronche j'ai dit intéressant, pas intelligent; allons, vous savez bien que c'est moi qui écris...

Aujourd'hui je vais donc vous présenter un produit génial, très bien pensé et qui fait le quotidien de millions de personnes, j'en suis sure: Le CHOCOLAT CHAUD.

Le chocolat chaud est une boisson chaude que l'on peut consommer quand on veut si on est un homme libre, mais pas si on ne fait pas ce qu'on veut. Il est constitué de chocolat (youhou \o/) ou de cacao en poudre (que l'on peut réaliser soi-même si on à un thermomix - et non pas un thermomètre) et de sucre, et additionné a du lait, ou a de l'eau si on a des problèmes de digestion (big up à Renaud)

Quelle que soit la raison pour laquelle vous le buvez, de toute facon on s'en fout, des études récentes ont suggéré qu'il pourrait avoir quelques propriétés bénéfiques en raison des antioxydants contenus dans le cacao. Le chocolat chaud était même utilisé en médecine pour traiter des désagréments tels que les maux d'estomacs.

La première boisson au chocolat est généralement supposée avoir été créée par les Mayas il y a 2000 ans, et une boisson au cacao faisait partie de la culture aztèque vers 1400. La boisson s'est popularisée en Europe après son introduction à partir du Mexique, et a subi de multiples adaptations depuis. Aujourd'hui, le chocolat chaud est consommé partout dans le monde et inclut de multiples variations, du cioccolata, très dense, en Italie, au chocolat chaud plus dilué typiquement consommé aux États-Unis.

Si vous voulez, vous pouvez tremper un petit beurre dans votre chocolat chaud, jusqu'à ramollition complète, et si vous voulez aussi, vous pouvez agrémenter votre chocolat chaud d'un peu de crème chantilly

Parce que c'est super bon, et pi comme ça, c'est encore moins digeste. Voyez plutôt.

Source : Wikipédia, mais pas que.

Vanderfül !

vendredi, octobre 24 2008

Civilization ...

On n'arrête pas le progrès sur ce blog... Après avoir soigneusement taggué les articles précédents, et découvert la magnificence des balises pour mettre le texte en gras et/ou en italique, voilà que je poste mon premier article depuis l'université, et plus précisément depuis le cours le plus chiant auquel il m'ait été donné d'assister... J'ai nommé le cours de Civi !!

La gueule de bois n'aidant pas, je lutte pour ne pas m'endormir sur mon clavier, tel le Gaston Lagaffe qui sommeille en moi (et sommeille, c'est le mot)...

Fort heureusement, geek je suis, je note mes cours sur mon laptop, et quelle ne fut ma joie, lorsque Windows, mon grand ami, m'a fait savoir que j'étais connectée au réseau Wifi "WEtud", qui n'est ni plus ni moins que le WiFi des étudiants de l'unif, qui ne filtre rien, et que j'appellerai dorénavant le WiFi de la survie. Merci à lui, donc, parce que sans ça je serais présentement en train d'énumérer les nombreuses façons de se donner la mort pendant un cours de civi.

Big up au prof de civi britannique, qui a l'accent le plus bizarre et inindentifiable que j'aie jamais entendu... et qui raconte les histoires les plus chiantes, aussi.

Il est 10:46 et dans 44 minutes, c'est la libération... La fin des cours, le week-end, et ce soir je fête mon anniv' chez ma mère et j'vais manger du gâteau avec des machins de toutes les couleurs dessus.

Finalement y a peut-être une justice dans ce monde... \o/