Life's a Cherrÿ tale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, septembre 20 2011

Oh eh l'autre eh, ca lui fusille le nez !!

Je crois que je peux aisément faire la généralisation suivante : quand une fille va chez le coiffeur, et change de tête, il a une raison. Oui je sais, c'est peut être pas TOUJOURS le cas, et pourtant c'est souvent vrai. Outre la montée d'adrénaline que représente la peur de ressortir tondue comme un caniche, c'est vraiment symbolique, nouvelle vie, nouvelle page, nouvelle tête. Pour moi en tout cas, ça a toujours été le cas.

Quand j'étais toute petite, j'avais les cheveux longs, j'ai du les couper contre ma volonté vers le CP a cause d'une horrible épidémie de poux à l'école et je me souviens encore du salon ou c'était, et aussi de toutes les larmes que j'avais versé en sortant. Et puis comme on dit ça repousse, et là, surement poussée à les garder longs par mon père qui a parfois (souvent) des idées très arrêtées sur ce que doit ou ne doit pas faire une jeune fille, je ne les avait plus coupé (sauf les pointes ou un dégradé mais rien de bien fou) jusqu'en 2008. Effectivement j'avais une raison, de sombres histoires de mec, un nouvel an gaspillé avec les mauvaises personnes, une période de ma vie, mais surtout envie de créer une ancre dans mon histoire. Pour pouvoir me dire: "Là. Il s'est passé un truc que j'ai pas envie d'oublier" ... Même que ce changement de tête coïncide avec la période a laquelle j'avais fait mon tatouage et mon piercing dans la nuque. Il s'est passé un truc fort ? Je sais pas, mais bon, après je peux revérifier ça avec la permanente que j'ai fait plus tard, et le carré court (raté) que j'ai fait a Paris avant de partir en Angleterre. Oui d'accord, et alors ?

Aujourd'hui j'ai de nouveau les cheveux longs, et depuis 2008 je les ai pas eu si longs. Le changement n'est pas radical vu que les cheveux ça met du temps à pousser. Mais c'est bizarre, ça me fait comme si j'avais rechangé de tête, mais progressivement cette fois. Ai-je ouvert progressivement un nouveau chapitre ou tourné doucement une page ? Je sais pas, et puis je peux pas déjà savoir en somme.

Si je repense à toutes ces bêtises maintenant c'est que ayant à nouveau les cheveux longs, et avec la masse et l'épaisseur que cela représente, il me faut un bon sèche-cheveux ou un bon paquet de temps pour pouvoir les sécher. Et qu'ici, au Canada, la puissance max. de séchoir que j'ai trouvé c'est 1875 watts, que c'est trop peu, que ça me prend 2 ans pour mal me sécher les cheveux et que je voulais replacer un tag que j'ai créé il a trois plombes.

Et ouais, je suis SI bête que ça. Mais eh on va pas se leurrer, c'est comme ça que vous m'aimez.

:)

jeudi, septembre 15 2011

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...

En exclusivité de complètement dingue d'opportunité de fou, SOUS VOS YEUX ÉBAHIS ... Je vous présente : Le blog de Nico et de moi avec un nom tout pourri qu'on va brainstormer pour trouver mieux parce que l'aventure canadienne c'est LAME comme nom. Alors vous proposez quoi ?

Alors euh, par contre, vous risquez de lire des articles que vous aurez déjà lu ici, mais ptet pas tous, et puis surtout vous pourrez lire les articles de Nicolas aussi. C'est super non ?

Bon en fait la vraie raison c'est que ce sera politiquement correct (ou presque) et que mon blog ne le sera ptet pas toujours (encore que, je m'assagis quand même).

Voici donc : LE BLOG !!

Un blog en couple. NON MAIS VOUS VOYEZ CE QU'IL FAIT DE MOI ? JE DEVIENS NIAISEUSE.

Non en fait, je l'ai toujours été, je sais bien. Bon et niaiseux (*clic*) c'est un adjectif québécois, c'est bon, mangez-en !

mardi, septembre 13 2011

Premier jour à GMT-5

Dans mon déménagement, j'ai sacrifié pas mal de mes petits carnets d'obsessionnelle. Il m'en reste néanmoins quelques uns, dont un sur lequel je me suis défoulée, hier, dans l'avion, quand Air France essayait de nous arnaquer en nous faisant baisser les hublots. Il était minuit dans mon petit corps mais notre avion pourchassait le soleil (quelle poésie). Bref j'arrivais pas a dormir, et la lumière derrière les hublots ni était certainement pour rien mais donc j'ai gribouillé ce qu'il me passait par la tête à ce moment là, et c'était cool. Et ca vous fait une belle jambe.

Aujourd'hui je suis décalquée. Il est 21h29. Ce matin je me suis réveillée, fraiche comme la rosée, a 8h locales. Notre passage éclair à l'immigration canadienne nous a permis d'arriver chez nous a 22h, (4 heures en France). Autant dire qu'on n'en pouvait plus, et que la nuit fut reposante, mais maintenant il est a nouveau presque 4 heures du matin dans mon corps, et je suis DECALQUEE.

Je me répète j'en suis consciente. Oui mais moi je vous sors ça pèle-mèle aussi hein...

Aujourd'hui un brunch démesuré le matin, petite balade dans notre quartier, puis une autre, dans le Vieux Montréal, quelques courses, quelques discussions avec notre coloc et des nachos plus tard, la journée s'est envolée. Et je suis décalquée (j’arrête).

Au détour de notre première journée à Montréal, on notera la première anecdote de touristes qui débarquent. Ce matin quand la serveuse a pris notre commande, elle nous a demandé quelle sorte de pain nous voulions. "Nature, brun ou crotté ?". Perplexe nous l'avons fait répéter, mais quand elle à redit la même chose on a choisi le pain brun (le pain complet) en se disant que nous aurions à enquêter sur la nature exacte de ce pain "crotté". Moi je pensais à du pain avec du raisin sec dedans, ou des pruneaux ou je sais pas.. un machin dans le pain quoi ! Bref on a demandé à notre coloc, et en fait elle disait pain CROUTÉ et non crotté... Grosse rigolade, mais déception tout de même, pain crotté c'était quand même fort marrant.

Ne soyez pas trop décus, toutefois, car le pain crotté existe bel et bien, puisqu'il s'agit en fait du pain perdu que nous connaissons je pense tous très bien.

lundi, juillet 4 2011

The one with the music festival.

Comme je sais que vous m'aimez, et que vous aimez par conséquent toute la niaiserie que j'ai à vous proposer, voici deux petites photos que j'ai pris lors du Festival Solidays. Un week end éprouvant ou mes amis m'ont encore prouvé comme j'ai raison de les aimer si fort.

Une petite photo de Céci et moi, que j'adore (Céci et la photo).

Céci_solidays

Et une autre avec Rafik. Ben oui hein fallait bien que je me trouve une confidente pour quand Céci n'est pas là... :)

rafik_Solidays

Je vous aime les zamis merci d'avoir été et d'être toujours là pour me réconforter.

lundi, octobre 11 2010

Le nouveau régime révolutionnaire

C'est l'automne, les jours se raccourcissent, on commence à se les peler velu et ca tombe bien parce qu'on n'a plus besoin de s'épiler (aucun lien, fils unique).

L'été est fini et pourtant une tendance en vogue de la collection printemps-été 2010 résiste encore et toujours à l'envahisseur : Le régime Dukan. N'étant pas nutritionniste, je ne vais pas m'étaler sur mon opinion par rapport au sus-mentionné régime, bien que, vous vous en doutez, j'aie une opinion, mais étant quand même une nutritionnée (comprendre ici: quelqu'un qui doit manger pour survivre), je suis fascinée de voir à quel point les gens sont capables de mettre leur santé en péril pour quelques malheureuses rondeurs qui sont souvent très agréables à regarder, et qui ne seront quoi qu'il en soit jamais exterminées par la pratique d'un régime aussi dangereux que celui là, mais soit.

J'en ai moi même discuté avec une dame qui a testé une technique bien meilleure, car plus radicale. Elle écoule des jours heureux avec le docteur Guillaume Dukon, auteur du best-seller "Je ne sais pas maigrir mais je t'emmerde parce que j'aime le gras et j'ai une meilleure solution pour perdre du poids que de me gaver de viande maigre jusqu'à en perdre le goût pour la vie", et elle nous livre ici sa technique préférée, la Gastro Entérite.

"Alors le plus simple c'est de commencer par une petite indigestion. La flore intestinale est généralement bien fragilisée par des aliments épicés, mais si vous avez un estomac en béton, vous pouvez toujours tenter de manger des objets avariés, tel que du poisson périmé ou plusieurs même. Car comme vous le savez, la gastro est une infection due à des bactéries qui existent dans plusieurs milliers de versions différentes, et ca tombe bien, comme ça on peut la choper plus facilement. Si toutefois vous ne parvenez pas à trouver l'une de ces bactéries dans les aliments que vous ingérez vous pouvez aussi cessez de vous laver les mains, et aller les chercher sur les poignées de portes de toilettes d'une gare malfamée, ou, plus fancy, sur les barres auxquelles on est sensés se tenir dans le métro parisien. Oui, parce que les bactéries se transmettent en cas de mauvaise hygiène. Non mais il faut le savoir. Si vous êtes serviable, et que vous avez réussi à développer votre propre gastro entérite, vous pouvez la transmettre par de longs baisers langoureux, ou par, pourquoi pas, un coït avec souffles chauds et baisers langoureux ?! Autant joindre l'utile à l'agréable !!

Alors oui, évidemment, prendre du smecta ca ne fait envie à personne, parce que, let's face it, c'est dégueu, mais soyez rassurés, car ils ont rajouté un petit arôme fruité, qui permet une ingestion moins désagréable.

Ouais j'ai maigri, a déclaré l'intéressée, c'est génial, j'avais faim mais je ne pouvais pas manger. Mais le mieux, c'est quand même que je passais mon temps à chier en spray"

Classy, n'est pas ? Et pratique en plus.

Dukan, c'est so printemps été... Vous aussi, optez pour le régime de cet automne hiver...

jeudi, juin 10 2010

Perspiration is an art

Avec le retour des beaux jours, que l'on a grandement mérité vu le mois de mai dégueulasse qu'on s'est tapé, vient le retour des aisselles mouillées et de la sueur qui pue. Glamour, je sais.

Mesdames, en plus de l'acidité normale de la sueur de vos aisselles, vous les malmenez à grands coup de rasoir, de crème dépilatoire ou de cire brûlante. Et ca c'est mal. Heureusement, nivea pense à tout pour votre bien-être et celui de vos aisselles. En effet, Mesdames, grâce au dernier déodorant calm and care de nivéa, vos aisselles et vous n'auront jamais été si douces.

En plus, c'est fait avec de la mamie lisse.
Si si, ils l'ont dit à la télé !!!

Aller, SALUT !

dimanche, janvier 17 2010

Music feels good

Au début j'allais écrire un truc chiant pour raconter ma vie, parce que bon j'ai quand même envie de pas laisser mourir le blog, alors j'aurais pu vous raconter que j'ai croisé dans ma petite ville de Southern England l'espèce de mental Freak qui nous a agressé a l'Inigo avec Cécilia (cf son blog), Jay et Solomon (d'ailleurs il faut que je leur envoie un e-mail), j'aurais pu vous raconter l'espece de cirque trop bizarre que j'ai vu au Théatre de Winchester (qui incluait un mec qui met sa b*te dans un aspirateur sur scène, ou un mec qui met un crochet dans son piercing au nez pour soulever des poids ...) j'aurais pu vous raconter qu'il a neigé pendant 10 jours et que j'en POUVAIS PLUS de glisser partout ou j'allais, et que maintenant il pleut... Bref plein plein de trucs. Mais finalement j'ai pas super super envie, et au lieu de ça je vais vous communiquer ma feel good music list... Incomplète parce que c'est pas possiiiible sinon (ca prendrai trop de place t'sais)

Alors voila, y a pas d'ordre de préférence, et j'oublie peut être d'en citer certaines qui sont au moins autant importantes, mais déjà ça c'est pas mal.

  • TOUTE LA BANDE ORIGINALE DE HAIRSPRAY
  • Queen's Don't stop me now
  • The Black Eyed Peas' I gotta Feeling
  • Lady Gaga's Bad Romance
  • Shaka Ponk's Prima Scene (et puis tout Shaka Ponk tant qu'on y est. Même les inédits que vous vous pouvez pas connaître hahahaha)
  • Caravan Palace's Jolie Coquine (et la bande originale de Toutes les Filles sont folles, dans le meme style)
  • Michael Jackson's Smooth Criminal (et le reste...)
  • Keisha's Tick Tock (ET J'AI PAS HONTE, NON NON)
  • Jude's Oh Boy (I love you roomie)
  • Gogol bordello's Wonderlust King
  • Pink's Boring (Pink's discography actually)
  • Sara Bareilles' Love Song
  • Katy Perry's Waking up in Vegas

Et je pourrais continuer comme ca bien longtemps, mais je vais quand même vous laisser parce qu'avec tout ca j'ai envie de sauter sur mon lit.
Note à moi même, si je me sens homesick ou fatiguée ou flemmarde, je DOIS écouter ce genre de musique. IL LE FAUT

So long and thanks for all the fish

Rho et puis joyeux anniversaire à Jérémy <3

mardi, novembre 17 2009

Rha putain le coq il a sonné.

Le coq a sonné et j'ai toujours pas dormi.

Comme j'ai passé la nuit à chercher de quoi je pourrais bien vous entretenir sur ce blog avant qu'il ne moisisse complètement et que je perde à tout jamais les 2 lecteurs et demi qu'il me reste, je vais vous parler d'une super invention trop hi-tech, dont on oublie bien trop souvent de parler: LE COQ.

Mais le coq, vous croyez que vous savez c'est quoi, mais en fait NON.
Le Coq a été inventé en -1862, par un mec qui n'arrivait pas à dormir, et qui pour s'occuper, et parce qu'il se pelait sévèrement les couilles a 5heures du matin mais il savait pas quelle heure il était parce que les montres ça n'existait pas encore, a entrepris la délicate tâche que de se confectionner une couette en plumes. Qui l'eût cru ? Pas vous, j'en suis sûre. Bref toujours-est-il qu'épiler un coq quand on n'est même pas en mesure de le localiser n'est pas une mince affaire. C'est la raison pour laquelle, aux premières lueurs du jour, quand notre gus à réussi à choper cet enculé de gallinacée, ou "galliforme", il lui a tiré sur les plumes très très fort et le coq a crié et du coup les autres gens, ils ont cru que c'était l'heure de se lever. Comme les choses sont bien faites le coq à crié au moment ou le jour se levait, les autres coq ont cru que c'était la nouvelle règle si on voulait pas avoir le cul rempli de châtaignes pour le diner de Noël et ainsi va la vie.

Tous les coqs chantent au lever du soleil depuis ce triste évènement.
Comme parfois ils sont enroués on a depuis créé des réveils matin, qui ont l'avantage d'afficher l'heure, la plupart du temps en analogique, et en plus on peut régler la station de radio avec laquelle on veut être réveillé... Bref le pied quoi. Les coqs ils ont jamais eu cette fonctionnalité. ON PROGRESSE MES AMIS, ET CA C'EST BIIIEN.

Wikipédia nous informe

Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes. Le chant du coq est inné, il n'est pas appris.

* En français, le chant du coq est traduit par l'onomatopée Cocorico !
* Cock-a-doodle-doo en anglais
* Quiquiriqui en espagnol
* Kikeriki en allemand
* Kokeriko en espéranto
* Cucuriguuuu en roumain
* Cocorococo en portugais (cocoricó au Brésil)
* Ake-e-ake-ake en thaïlandais
* Kuk-kurri-kuuu en turc
* Chicchirichi en italien
* Ky-ky-ri-ký en tchèque
* kuckeliku en suédois
* kokekoko en japonais
* Co Co Co en chinois
* Coucarékou en russe
* ' 'Kukuruyuk en indonésien

Le chant du coq est inné. NON SANS DEC'...

Enfin bref
En deux clics depuis la page wikipédia qui parle du coq, on peut se retrouver sur une page qui parle de pratiques sexuelles controversées. Et putain quelle classe quoi.

J'vous laisse, faut que j'aille finir de préparer le p'tit dej' de ma coloc' :D

dimanche, novembre 15 2009

Je te donne la vie blog !!

Oui j'avais perdu les accès.

Non, c'est faux, j'avais perdu le courage.... :/
Alors qu'est ce qu'il se passe dans ma vie. Je me remets pas du changement d'heure intervenu le soir ou j'ai fêté mon anniversaire. Comme j'avais dit à mes zamis j'avais bon espoir qu'entre la grippe porcine et la crise ils oublient de nous voler une heure de soleil.... Enfin soleil, on se comprend. D'ailleurs, ils ont fait quoi les cochons pour attraper la grippe ??

Ah oui j'ai fêté mon annif aussi !!!

Après, bon je pars en Angleterre, pour 6 mois, à Winchester pour être exacte, dans la famille des gamins dont je m'occupe depuis la rentrée de Septembre. Laurence, Hervé, Emma, Pierre, Sarah et moi partirons autour du 3 janvier 2010 pour habiter Hatherley Road. Faut pas que j'oublie mon décodeur pour voir les couleurs et tout ira pour le mieux. Qu'est ce qui me reste à faire avant de partir ? Des milliers de choses !!!

Aller chez l'ophtalmo, résilier mon abonnement chez Orange, vendre ma voiture et acheter un laptop avec le fric que ca va me faire que je devrais économiser, vider ma chambre pour que Macha mette ses affaires à la place des miennes, trouver un billet pas cher pour Londres, aller en Belgique faire la fête, faire la fête (encore) avec tout le monde avant de partir en Angleterre... Bon ça, tout le reste, et puis ce que je dois faire toujours, plein plein d'autres trucs que je dois faire depuis 106 ans et encore d'autres choses. Bref tout ça dans le mois et demi à venir... J'ai pas le cul sorti des ronces quoi.

Ah j'ai eu THE talk avec mon pere aussi !!! Impressive, depuis on s'entend un peu mieux c'est bizarre....

Apres quoi... Je me suis delesté d'un certain poids aux cheveux longs, et c'est tant pis, je me suis offert une coupe de cheveux et des chaussettes... Bref la routine quoi.

Et sinon, la place la moins chère pour le concert de Lady Gaga à Londres coute 175£ et ça, ça me fait CHIER, parce que oui, j'adore Lady Gaga....

J'passerai plus souvent.
C'est promis.

Enfin j'vais essayer quoi.

lundi, septembre 14 2009

Cher appareil photo.

Si tu lis cet article, c'est que tu es en route vers le Lyonnais, là ou sont tes origines, dans le noir et certainement dans le doute.

Je ne t'ai pas abandonné, non non, et la raison pour laquelle tu es enveloppé de mousse dans un container avec d'autres appareils photos et bidules en tout genre, c'est parce que je tiens à toi.

Si je t'écris c'est que tu me manques déjà, et ce malgré ton port SD qui claudique depuis peu, ton zoom qui fait le bruit d'un camion et les rayures rouges qui sont apparues sur ton écran.

Tu reviendras meilleur de cette douloureuse expérience, et c'est pas parce que je vais t'acheter un copain très rapidement (peut être même pendant ton absence) que je t'aime pas.

Je n'oublie pas les moments que nous avons partagés, nous en partagerons d'autres, et parfois je me demande sincèrement comment je peux être folle au point d'écrire un article pour mon appareil photo qui est au SAV de la Fnac.

vendredi, septembre 11 2009

Voici ou j'en suis, un mois avant la reprise.

Cet été j'ai pris des couleurs, j'ai pris des résolutions, j'ai les cheveux qui ont poussé et foncé. J'ai rendu mes dossiers pour la fac, presque à l'heure. J'ai pris 14,75 à mon examen oral (hinhin) et j'suis contente, même si je trouve ça étrange un virgule soixante-quinze pour ce type d'exercice. J'ai perdu un piercing, j'en ai refait un autre (moi même avec un cure-dents). J'ai fini ma chambre, je l'ai meublée et j'ai pris possession des lieux. J'ai gagné des sous et je les économise parce que je veux devenir riche.

J'ai envie de voyager, j'ai envie d'être amoureuse, j'ai envie d'être journaliste et d'avoir un reflex numérique et d'apprendre à m'en servir. J'ai envie de rencontrer des nouveaux gens, j'ai envie de me cuiter avec mes copains et de rire comme une gogole.

J'ai envie de plein de trucs. Et il me tarde que la vie reprenne doucement son cours, parce que les vacances c'est parfois un peu long.

En attendant, mes pensées sont plus ou moins régulièrement squattées, je tortillone du fer quand j'ai envie de me défouler, je regarde Ally Mc Beal en pensant à ma ptite maman qui me manque et qui fait chauffer sa carte bleue aux Etats-Unis, je garde des nouveaux p'tits enfants le soir quand ils sortent de l'école. On fait les devoirs et on parle anglais parce qu'ils partent l'année prochaine vivre à Winchester. Et ma foi il se peut que je parte avec eux.

Vivement la suite.

lundi, juillet 13 2009

L'éco-responsabilité

Alors voilà, y avait longtemps que je ne m'étais pas arrachée pour me plaindre. Le jour est venu :D

En rentrant de Montpeul' avec ma maman et Cécilia on a parlé un peu d'éco-responsabilité... En fait on en a parlé beaucoup, et on s'est enflammé et tout. C'était cool.
Ca m'a inspiré un super gros coup de gueule... alors attention les yeux, je vais faire dire des trucs super méchants à des petits mots gentils qui n'ont rien demandé et qui ne voulaient qu'être des mots libres. En plus j'adore gueuler et ça fait trop du bien \o/

Par les temps qui courent on n'a pas fini d'en entendre parler, l'écologie est sur toutes les lèvres, et au cœur de tous les débats.

On trie nos déchets, on prend des douches moins longues plutôt que des bon bains brûlants, on paye des taxes supplémentaires pour l'éco-participation, on préfère les transports en commun ou le co-voiturage, on marche pour les trajets les moins longs...

Au début du mois de juillet de cette année, les autorités toulousaines ont décider de baisser la limitation de vitesse des dernières portion du périph' toulousain sur lesquelles on pouvait encore un peu se lâcher, de 110km/h à 90km/h sous couvert de raisons écologiques.
Personnellement, je trouve ça dommage, parce qu'a 90km/h on se traîne, surtout sur le périph', mais encore, si les raisons étaient vraiment celles qu'on prétend...

D'après le site du gouvernement, "les effets sur la qualité de l’air sont réels avec une baisse des émissions de 10 à 38 % selon les polluants. Par ailleurs, le trafic est plus fluide et le nombre d’accidents diminué."

Je n'ai hélas pas réussi à retrouver les chiffres exacts et dérisoires de la quantité de CO2 que cette mesure permet vraiment de ne pas rejeter dans notre atmosphère, mais j'ai par ailleurs appris que sur trois mois de limitation de vitesse, elle correspondait à la quantité de CO2 qu'émet un avion en 2 décollages, et 2 atterrissages. Quantité risible, donc, quand on sait que plusieurs dizaines d'avion partent de Toulouse chaque jour. (Et pour avoir bossé dans le dit aéroport, je peux certifier que la moitié d'entre eux sont LOIN d'être pleins quand ils s'envolent).

Alors je veux bien qu'il faille faire des gestes pour tenter de sauver notre environnement et l'air que l'on respire mais quand je lis des trucs comme ça, j'avoue faire trois fois le tour de ma culotte sans en toucher l'élastique.

Je me disais que si déjà on faisait décoller 10 avions de moins par jour, et par aéroport, on ferait atterrir 10 avions de moins par jour, et par aéroport.

Euh oui... mais surtout...
On préserverait la Terre d'une quantité de CO2 absolument hallucinante, mais ça ce serait mauvais pour l'économie, alors ça n'intéresse personne.

Finalement, je pense que ceux qui sont vraiment influents en ce qui concerne ce débat s'en tamponnent la pupille avec une patte de lama tétraplégique, et n'en parlent que parce que le sujet est très hype et qu'ils sont de sales hypocrites...
Et ma preuve ? C'est qu'ils se rendent à leurs super sommets du G8 et autres protocoles de Kyoto à bord de leur super jet privés qui coutent le montant du PIB de la Namibie multiplié par 12 et consomment l'équivalent de 300.000 voitures qui roulent un peu trop vite sur le periph' toulousain

Je pourrais parler longuement du sujet, des agriculteurs qui gaspillent allègrement l'eau parce qu'ils sont subventionnés par l'état pour planter des produits qui ne sont pas fait pour être cultivés dans notre climat, des industriels qui vendent quatorze mille fois plus chers des machins "verts" et autres produits "bio" que les gens sont prêts a payer le prix fort parce qu'ils ont l'impression de sauver la planète... mais je vais m'arrêter là.

Parce que sinon ça va chier.
Keur keur kikoulove les zamis.

mardi, juin 23 2009

Joyeux z'Anniversaire Maman <3

Hé c'est quand même plus facile d'écrire des conneries pour l'anniv' des copines en se moquant des vieilles soirées ou elles étaient déchirées et qu'elles disaient de la merde. Bon Maman, je sais que tu fais ça aussi... Mais bon quand même.

Donc, c'était l'anniversaire de ma super trop cool maman le 21 juin. (On passera les évènements de la fin de la fête de la musique...)

Je te souhaite juste un super trop chouette kikoolol anniversaire.
Moi je savais ce que t'allais avoir depuis un moment (*frime et fierté bonsoir*) je pensais pas du tout que t'allais réagir comme ça, mais pas du tout. Je pensais plus à la réaction opposée d'ailleurs...
Bon, mais je t'aime quand même super fort ma p'tite Maman chérie. Et puis c'est bientôt Nowel

Et puis voila.

Joyeux anniversaire

dimanche, juin 14 2009

I haz two, we haz it.

Voilà voilà. Hier, samedi 13 juin 2009 j'ai passé une super journée de la mort qui déboîte ta maman...
Pour la faire rapide, j'ai eu mon taff pour cet été, et Céci et moi avons eu notre appart'.

Donc voilà, danse de la pluie et de l'amour... J'suis très très contente, c'était une très chouette journée qui s'est finie par une agréable soirée.
Bon ptit restau chinois chinois place Dupuy, bonne partie de tarot en bonne compagnie, bonne partie de billard, et bonne partie de Guitar Hero.

Enfin voilà. Ca fait plaisir.

"Growing older is mandatory, but growing up is optionnal"

mardi, juin 2 2009

Une nouvelle mise à jour ?

Une fois n'est pas coutume, cet article ne parlera pas d'une de mes super aventures trop kikoulol de la laïfe, mais plutôt de mon petit train train (de merde) et de quelques trucs plus ou moins importants. Bref j'ai envie de raconter ma vie voilà, après tout c'est mon blog, j'ai pas à me justifier.

Or donc. Je vais commencer par annoncer à LolO, qu'elle a signé le 200e commentaire de mon blog.
Puisque je parlais de chiffres la dernière fois, ceci est mon 54ème billet, donc 200 commentaires pour 53 billets (celui là il compte pas encore), je vous laisse faire une moyenne. C'est facile. Ca fait plaisir un peu quand même. Enfin moi il m'en faut peu.

J'en profite pour glisser un message à caractère fort personnel à Eloïse. Tu me manques de tout mon coeur, et je t'aime fort. Rien n'est plus pareil sans toi, c'est même moisi. Et tu me manques, et les éjacs faciales au McDo ont disparues avec ton départ. Bref reviens. S'il te plait.
Et au fait, compte tenu des évènements, je sais pas si je vais pouvoir poutrer mon second semestre comme convenu... J'espère que tu vas quand même continuer à m'aimer un peu.

Après. J'ai décidé d'arrêter la fiction du mec au billard et de livrer moi même la fin de l'intrigue. Le mec dont il est question a un prénom qui m'est toujours inconnu. Et pour cause, je m'en fous. Il se trouve qu'il a effectivement joué une fois à la table à coté de la notre, qu'il a effectivement allègrement maté les seins (parfaits) de Cécilia, ainsi que tenté (vainement) de réussir des jolis coups pour nous impressionner. La fin de l'histoire c'est qu'il a joué alors que j'étais penchée sur la table (derrière lui, donc), que j'ai pris sa queue (de billard) entre les fesses, et que ça l'a fort amusé, puisqu'il a agrémenté la fin de notre soirée par de nombreux sourires lubriques et non moins dégoutants. Et en fait les sourires de vieux/gros/moches/chauves/dégoutants à priori je m'en cogne, donc j'ai décidé d'en faire un bouquin, mais finalement en fait non.
Ouais, tout ça pour ça, je sais.

Ensuite, j'ai appris à jouer au tarot. Je peaufine ma technique, c'est à dire que j'apprends à compter les pions que je donne à la fin, parce que OUI, je perds tout le temps.
J'ai trouvé quelqu'un pour me prêter une guitare basse (pourrie d'après ses dires) comme ça je vais pouvoir me sortir les doigts pour pouvoir faire du bruit et devenir progressivement un super sex-symbol de rock'&'roll star.
J'ai pris des coups de soleil monstrueux... Et maintenant je suis toute brune.
Dans ma voiture, j'écoute Shaka Ponk à fond dans mes zoreilles. (cliquez les coupains, c'est du son qui déchire sa race)
Je vais faire des enquêtes de satisfaction à la Fnac Labège de demain matin (tout à l'heure en fait) à jeudi (10h30-18h30 si quelqu'un à envie de répondre à des questions).

Bon et puis après... La routine. J'suis allée au ciné, voir Vincent Elbaz lors d'une avant-première, entre autre. Il est beau, mais il sue.
"Quelque chose à te dire" divertissant mais pas génial, mais bien quand même,
"Confessions d'une accro au shopping" en VF= la mort, mais sinon c'est rigolo,
"Tellement proches" avec Vincent Elbaz donc, et pour les avertis, par le réalisateur de "Nos jours heureux" très jolie comédie française... (sortie le 17 juin)
Y en a d'autres. C'est sûr, mais je suis pas critique ciné, et ce malgré mon goût prononcé pour les salles obscures et la critique facile (surtout)

Enfin, toutes mes felicitations à Ludi et Karo pour leur nominations. Vous avez très bien suc propagandé !

Très morose tout ça. Dès que je m'amuserai je vous le dira et nous nous en allerons.

J'aimerais finir cette joyeuse note par une affirmation.
La javel ça pue et ça détruit la langue et les lèvres.

Oui, j'ai eu l'occasion d'en boire, mais j'ai pas avalé.

mercredi, mai 27 2009

Statistiques

Je viens de consulter les statistiques de mon blog, et je trouve ça relativement pharamineux.
C'est pas pour me la péter... Loin de là... Mais j'aimerais bien réussir à déterminer le nombre de visiteurs réguliers de mon blog, ou ceux abonnés au flux RSS.

Alors pour m'aider comme je suis une quiche et que je sais pas comment trouver autrement qu'en posant la question, merci de me signaler si vous êtes un lecteur régulier et/ou si vous êtes abonné à mon flux RSS.

Que ceux qui sont abonnés lèvent la main, et que ceux qui sont des lecteurs réguliers lèvent le pied.
(Enfin et surtout dites le moi dans les commentaires quoi)

Merci bien.

lundi, mai 25 2009

Et maintenant ?

Et alors maintenant qu'est ce qu'on fait?
Nous sommes le lundi 25 mai, la faculté est bloquée depuis plus de 2 mois. Aujourd'hui, le blocage a été reconduit jusqu'a mardi prochain. Et mardi, il sera encore reconduit, et ainsi de suite. Les examens de 28.000 étudiants (rien que pour le Mirail) sont mis en standby.

Alors oui tout ce temps, ça me permet de réfléchir longuement à ce que je veux faire de ma vie, et je trouve pas beaucoup mieux qu'avant.
Voici les décisions que j'ai prises.
Vous me connaissez. Vous savez que rien n'est arrêté en ce qui concerne les décisions que je prends.

Donc :
Cet été, je deviens riche. Oui, je sais pas comment, oui en deux mois. Je mets ce que je peux de fric de coté et puis je m'achète un reflex numérique. Parce que. Et j'apprends à me faire des brushings aussi !
Cet été aussi, j'emménage avec C'. Rue de bzzz, idéalement. Mais rue de ailleurs de mieux, sinon. On n'est plus à un appart' chouette près.
Cet été je vais manger des carottes rapées. Non non, pas pour devenir aimable, mais parce que les carottes c'est trop bon.
L'année prochaine, je m'écris au SED (cours par correspondance, pour ceux qui ne suivent pas), pour passer mon L2 ou mon L3 suivant ce qu'il va advenir de nous dans les prochains jours.
Pendant ce temps, et j'aurais du temps, je bosse à temps partiel, quelque part. Je sais pas encore dans quelle boîte et j'apprends le néerlandais. En entier. Ca fera de moi une personne trilingue et demi.
Et pendant ce temps, je me renseigne pour partir a l'étranger, dans une école qui chie la classe, que je financerai avec l'argent que j'aurai gagné et pas dépensé parce que je serai sage, c'est mon dentiste qui l'a dit.

J'aimerais bien apprendre la basse aussi. Mais je sais pas ni comment ni pourquoi.
Et puis un mec pour décorer ma future nouvelle chambre de temps en temps ce serait pas mal non plus. Mais bon ça c'est accessoire.

Laotseu l'a dit, je vais galérer quand il va falloir que je reprenne ma vie en main.

samedi, avril 25 2009

Démonstration mathématique

Je me doute que ce titre vous effraie, je vais de ce pas ôter tout doute possible à propos de cet article : il ne s'agit pas de chiffres. Par contre je me rends compte que je commence chaque article par une phrase racontant ce dont l'entrée ne va pas traiter. C'est rigolo, je vais continuer !

"Toi t'es une nana, n'importe quelle nana, même moche, elle peut baiser quand elle veut"

Ce bon vieil adage nous est dicté par tous les frustrés du zizi depuis qu'on est en âge de comprendre quoi... En gros, c'est comme un théorème, inventé par des mecs qui ne baisent pas assez à leur goût, et qui raconte qu'il suffit à une nana de s'asseoir à un bar et de commander une vodka-soda pour trouver avec qui baiser dans la demie heure qui suit.
Dans cette logique là, il suffit, pour un mec d'aller dans un bar et de guetter les nanas seules... A priori c'est pas trop difficile à faire...

Mais là, une évidence mathématique me saute aux yeux (accrochez-vous à vos chaussettes), y a plus de nanas que de mecs sur la planète...
Donc :

Partant du principe qu'il y a toujours une nana plus belle que soi, et que les nanas belles chopent en priorité les mecs beaux et refoulent les mecs moches, et que le mec qui veut baiser il va d'abord aller tenter sa chance avec la plus jolie, on peut s'accorder sur le fait que les beaux vont baiser à coup sur. Bon jusque là c'est facile. Sauf que comme y a moins de mecs que de nanas, des nanas belles vont devoir se taper des mecs moins beaux parce que les mecs les plus beaux sont déjà partis avec les nanas les plus belles (question de statistiques).
La nana moche va récupérer les mecs que les nanas belles n'ont pas voulu parce qu'elles ont trouvé mieux, et que, let's face it, les nanas belles sont très superficielles, donc en continuant comme ça, les nanas sont de plus en plus moches, et les mecs aussi, mais y a plus de nanas, donc le dernier des mecs dispos (le puceau de service, avec des boutons, dit L'ULTIME moche) va choper la nana qui n'est pas la dernière des nanas donc qui n'est pas la plus moche. Donc toutes les autres nanas ne vont pas pouvoir baiser.

Ajoutons à ça les dernières nanas de la liste, celles qui ont réussi à choper mais aurait mieux fait de s'abstenir parce que:

  1. Elles sont tombées sur un sodomite exclusif qui sait pas ou se trouve le clito
  2. Elles sont tombées sur un qui bande mou, ou un qui bande pas, soyons trash
  3. Elles sont tombées sur un mec qui cite la liste chronologique des présidents américains pour pas venir trop vite (un précoce quoi)
  4. Elles sont tombées sur un homo-refoulé
  5. Elles sont tombées sur l'alcoolo du bar qui a une odeur de gerbi dans la bouche.

Bref, statistiquement, tous les mecs vont réussir à choper, et pas toutes les nanas, et une bonne partie des nanas qui auront réussi a choper seront insatisfaites.

Donc voilà j'ai réussi à vous faire perdre un bon petit temps pour lire un raisonnement bancale qui ne prouve pas grand chose si ce n'est qu'il y a plus de nanas sur Terre que de mecs. Ce qui veut dire qu'un mec a statistiquement plus de chances qu'une nana de baiser. Ce qui veut dire que j'ai raison parce que c'est logique.

Alors, les mecs... arrêtez de nous faire chier avec vos phrases à la con, arrêtez d'être amoureux de quelqu'un d'autre quand en plus d'être plus jolies plus malines et plus perverses, nous au moins on craque sur vous. Et protégez-vous (à y être)

Voila.

mardi, mars 10 2009

Je m'la joue critique culinaire

C'est parce que j'avais vraiment, vraiment besoin d'aller aux toilettes que Céci et moi nous sommes arrêtées dans ce petit salon de thé - Restaurant - Tarterie - Saladerie - Tartinerie whatever appellation qui a été choisie sur la carte.

Toujours est il que nous avons finalement décidé de nous arrêter au Sakamanga pour plus qu'un pipi et que nous ne fûmes pas déçues du voyage, bien au contraire.

Non seulement l'accueil était-il chaleureux et le cadre agréable (rez-de-chaussée design et coloré, cave à la Toulousaine), mais en plus, nous nous sommes véritablement régalées, avec un menu des plus simples, mais très efficace.

Laura a déclaré en finissant son plat : "C'est de l'argent que je ne suis pas mécontente d'avoir dépensé, et encore, je regrette de ne pas pouvoir manger l'assiette. Soyez sure que je vais parler de vous, et en bien !"
(Ouais, je parle de moi à la troisième personne, c'est tout un style)

C'est jamais que mon blog de moi tout modeste soit-il, mais voilà, parole tenue !

Le salon (appelons-le comme ça) est ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h et le soir pour les groupes sur réservations.
Le menu est varié et presque équilibré, quand même, la tenancière mignonne comme tout, et en plus y a du WiFi !!
Moi je dis... Ze place to be. Pi c'est meilleur qu'un kébab !

Le Sakamanga
28 rue des Polinaires
31000 Toulouse

Pour les initiés de la Toulousainitude, c'est derrière les Carmes, pour les autres, Google Maps is ton ami !

Enfin bref, viendez-y !

devant

rdc

ssol

chat

samedi, février 14 2009

La compote c'est comme la culture

Petit message privé, à l'attention de Céci: je crois que je vais pouvoir rebaptiser mon blog à ton nom, vu que tu es la seule lectrice...
Ou bien fermer le blog, vu que je te raconte tout en live...

Enfin bref...

C'est lors de mes diverses démarches administratives que j'ai (re)pris conscience du fait qu'au rectorat, avait que des cons...
En vous passant les détails j'avais besoin d'un papier qu'ils n'ont pas voulu me fournir, soit. Chacun sa vie ils avaient surement de très bonnes raisons pour me prendre la tête (Rupture de papier, panne d'imprimante, panne de cerveau, que sais-je)

Et donc, lors d'un mail que j'ai reçu rapport à ce papier, on m'a fait prendre conscience de la racine commune aux deux mots "rectum" et "rectorat"

Anyway, je vais laisser l'auteur de cette remarque dans l'anonymat, toujours est-il que voici ma réponse au sus-cité mail.
Rappelons que je suis une ancienne latiniste. Mme R. si vous passez par là, je ne vous oublierai jamais, et pitié, pitié ne prenez pas ceci au premier degré.
Ah, et Mme R., j'ai aussi tout oublié. Les déclinaisons, la conjugaison, les mots, la version, le thème... TOUT !
Mais j'vous adorais.
(Quelles sont les chances pour que ma prof de latin de l'époque passe un jour sur ce blog, non mais franchement ??)

Alors oui, effectivement rectorat et rectum on une racine en commun rect.
Et ça veut dire merde, en fait.
C'est pour ça que ton rectum il te sert a faire caca, que le recteur il t'emmerde et que quand tu vas au rectorat, bin ça t'fait chier :D

Voilà, voilà.
C'était l'instant culturel.

Pour briller en société, quand vous avez peur, rectez-vous dessus

On accueille deux nouveaux tags, qui risquent de me servir beaucoup, étant donné mon manque d'imagination... Faîtes une ovation à : KiKouL0L et WTF !!
(Ouais, chez Cherrÿflower Inc., on kiffe les acronymes)