Life's a Cherrÿ tale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, juillet 25 2011

Enough with the Friends' titles.

A la fin du mois de mai, mon chéri et moi avons été en Irlande. Fort bien, et alors me direz-vous ? Mais j'y viens petits impatients.

J'ai eu l'occasion de revivre mon rêve de l'année dernière (quand j'étais fille au pair) à savoir SHOPPER CHEZ hmv.

Les finances étant ce qu'elles étaient à cette époque, je n'ai pas pu dépenser les quantités impressionnantes de fric que je dépensais l'année dernière avec mon salaire misérable de babysitter, mais le plaisir était toujours là. Mais je vous saoule. Vous vous demandez où je veux en venir et pourquoi je vous ennuie avec mes histoires de shopping ? Je sais que vous avez peur que je vous sorte mes photos de vacances. Vous avez peur hein ? HAHAHA hé ben non, ma carte SD a mouru alors bon même si je voulais...

ANYWAY, straight to the point, I got my self the putain d'intégrale de Sex and the City pour 40 euros. C'est pas à la FNAC que ça arriverait mais je l'ai déjà dit et ce n'est pas le point. Et bon, le fait est que, ça ne me fait pas que du bien, déjà parce que Carrie elle a que des problèmes, qu'elle se fabrique de toutes pièces et que c'est relou (on dirait moi mais en pire), et puis aussi toutes les quatre sont des cas sociaux ambulants, et putain de bordel de merde... on s'identifie... Et c'est mal. Qui veut s'identifier à un cas social ? Alors à quatre cas sociaux ?

Bref toutes les questions que se posent régulièrement ces 4 folles, on se les pose quand on regarde cette STUPIDE série (que j'adore).

Et bon voilà, en regardant un épisode aujourd'hui (oh who am I kidding j'ai regardé 6 épisodes aujourd'hui !!) j'ai réalisé que je suis trop forte pour la vie à deux. Ça fait plus de neuf mois que je vis en couple. Bordel si on m'avait dit y a un an que j'allais vivre avec lui, faire à manger, lui faire la guerre pour la lunette des chiottes ou le linge sale, j'aurais dit (et je l'ai sûrement dit à Cécilia y a qu'elle pour me faire chier avec des histoires à la con) "TU TE FOUS DE MOI ??".

J'ai 22 ans, je suis diplomée, et je vis en couple. Oui, au fait, je suis diplomée.

mardi, juillet 5 2011

The one that could have been.

Comme l'a si justement fait remarquer Cécilia dans un de mes précédents articles, j'ai changé un peu le format WTFesque des titres de mes articles pour leur donner le format de ceux qu'avaient les épisodes de ma série préférée, j'ai nommé Friends.

J'espère que si ça vous plaît, et si çà vous plaît pas c'est dommage parce que jusqu'à ma prochaine phase de mutisme (au moins) cela restera comme ça.

Aujourd'hui je me demande, en référence à l'épisode qui est probablement mon préféré, certainement parce que c'est le premier que j'ai vu en anglais, qu'est ce qu'il serait advenu de moi si j'avais pris des décisions différentes.

Rachel se demande ce qu'il se serait passé si elle s'était mariée avec Barry. Ross se demande ce qu'il se serait passé si Carol n'avait pas réalisé qu'elle était lesbienne, Monica, ce qu'il se serait passé si elle était restée grosse, Joey, si il n'avait pas été viré de Days of our Lives, Chandler, si il avait eu le cran de quitter son job et Phoebe, si elle avait accepté le job de trader.

So anyway (ouais je mets de l'anglais dans mon français, c'est chiant mais c'est pas nouveau)... Sans pousser ma réflexion jusqu'à la création d'un épisode de sitcom, je m'interroge. Et si...

- J'étais toujours avec mon premier amour
- Je n'étais pas partie si tôt de la maison
- Je m'étais mieux entendue avec mon père
- J'avais grandi avec ma mère
- J'avais choisi d'aller en L comme on me le recommandait et pas en S pour tenter d'impressionner mon père
- J'avais terminé mon DUT Chimie....

La liste est longue.

Si "..."Je serais mariée avec des enfants beaux mais obsédés par des trucs chiants et/ou qui font du bruit et/ou prennent trop de temps et de place tel que des fourmis ou un aéroglisseur, je ferais l'amour le dimanche... De Pâques, parce que je passerais les autres dans ma belle famille, je n'adresserais plus la parole à mon père et à ma mère, je serais une philosophe ou une technicienne chimiste aigrie.

Je crois que ce que j'essaye de (me) dire, c'est que je m'en sors pas si mal comme ça en définitive. Et comme le dit Rosita Dolores Sierra, la grande Poétesse ou plutôt cet utopiste de philosophe qu'est Pangloss dans Candide de Voltaire:

"Tous les événements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles ; car enfin, si ... vous ne mangeriez pas ici des cédrats confits et des pistaches.
- Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin.".

Non mais pour qui elle se prend cette connasse avec ces citations de merde qui datent du Bac de Français? ? Relax, la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale.

En parlant d'ça, demain j'ai les résultats de ma seconde session. F34R !!!

lundi, juillet 6 2009

Les cycles féminins.

Chers lecteurs, cet article s'adresse à vous !
Je ne vous écris pas aujourd'hui pour vous parler de la nouvelle gamme de vélos pour femme féminins de chez décathlon.
Non pas du tout pas du tout. Si je vous écris aujourd'hui, c'est en tant que femme caractérielle dont les humeurs varient en fonction de nombreuses données. Et je souhaite vous aider, messieurs, à mieux comprendre quelques unes des raisons pour lesquelles nous sommes fréquemment de mauvais poil.

1/ Le cycle hormonal

A priori, n'importe quel homme aillant eu affaire à une femme pendant plus d'un mois (sa mère, sa soeur, sa tatie, whatever...) est plus ou moins au courant de comment ça se passe. Et en plus, on nous l'a tous expliqué au collège. Je parle évidemment du cycle menstruel. Et oui, messieurs, à J-1 on à nos règles, à J-14 on ovule bla bla bla.
Oui mais pendant TOUT le mois, je dis bien TOUT le mois, on a des putes d'hormones qui nous détraquent.
Alors voilà, si on est chiantes tout le mois, c'est pas TOUJOURS à cause des hormones. On va simplifier. On est chiantes quand on ovule, et on est chiantes une semaine avant nos règles et puis pendant nos règles (durée qui je le rappelle varie entre 2 et 10 jours pour celles qui n'ont pas de chance).

2/ Le cycle lunaire.

Super simple.
On est chiantes à la pleine lune (mais ça c'est pas que les nanas, c'est les mecs aussi).

Bon et alors à ces deux données fixes (il suffit de compter) il faut rajouter les données variables. Je pense notamment a la date à laquelle on a fait l'amour pour la dernière fois, à cette jupe qu'on a acheté l'an dernier dont la fermeture veut pas se fermer en entier, au fric qu'on a (et surtout celui qu'on n'a pas) sur notre compte, à nos ex qui nous téléphonent pile au moment ou on n'a pas envie d'entendre parler d'eux. Et j'en passe et des meilleures.

Heureusement pour nous, y a toujours un bucket de chez KFC pour nous remettre de bonne humeur.
Cécilia je t'aime.

Et sinon, en parlant de mauvaise humeur, tout notre plancher est poncé, reste à le vitrifier...
L'inauguration approche petit à petit. On va la pendre, cette pute de crémière.

mardi, octobre 28 2008

Les aléas de la colocation

Voilà voilà... Comme si ma vie n'était pas assez compliquée...

Je suis putain d'allergique à mon nouveau colocataire, celui qui pète plus vite que son ombre (et qui pue tellement que j'ai envie de m'arracher le nez). C'est un magnifique félin, qui est évidemment dingue de moi, me fait les yeux doux et me réclame des câlins dès qu'il me croise... Il n'a pas encore de nom, du moins pas à ma connaissance, mais rien qu'à l'odeur et à la pilosité il prend plus de place que moi dans cet appart, et le simple fait de regarder ce putain d'animal me donne des boutons !
(Même que ça fait deux fois le même gros mot dans le même paragraphe... C'est über mal ! La redondance c'est un effet de style... Tout ça, tout ça... Si si, j'vous jure !)

La bonne nouvelle c'est qu'on va économiser du pschit pour les chiottes et ainsi protéger la couche d'ozone, parce qu'avec la litière de ce truc dans l'appart, l'immeuble entier pue la merde (amis de la poésie bonsoir).

Moi j'vous le dit, à ce prix là il peut être beau... le chat !

C'est décidé, je vais aller voir un doc' pour être désensibilisée.
Et une autre bonne nouvelle c'est que mon sèche-cheveux remarche.

Mais la mauvaise c'est que demain je bosse avec les putasses. VDM

lundi, octobre 27 2008

PPMA \o/

Aujourd'hui j'suis juste trop énervée, et en plus tout va mal.

Non content d'avoir passé une journée exécrable au taf hier, parmi les putasses trop maquillées et dont le skill le plus développé est la capacité de mettre la faute sur n'importe qui d'autre plutôt que d'assumer occasionnellement les conséquences de ses actes, aujourd'hui, je fais que des conneries. J'ai un mal de tête inimaginable, j'ai fait tomber tout ce qui passait entre mes mains, j'ai fait sauter les cours à cause de pas avoir pu fermer l'œil de la nuit...

ET EN PLUS JE VIENS DE PETER MON SUPER SECHE CHEVEUX ! La vie est trop injuste moi j'dis :D

EDIT: BORDEL DE PUTAIN DE CONNEXION DE MEEEEEEEEERDE